Un week-end à la marge à la Manufacture Atlantique

— 

La Toto, une figure de la nuit.
La Toto, une figure de la nuit. —

Les questions d'identité et de genres sont au cœur des préoccupations du festival Cinémarges. Cette année, la manifestation investit la Manufacture Atlantique pour tout un week-end.

Le théâtre propose une programmation éclectique et originale avec projections de films et rencontres. Le chorégraphe Roberto Vidal présente une performance inspirée de sa vie de drag queen. Des ateliers sont également proposés pour apprendre à se transformer en homme ou en femme (sur inscriptions, 12 €).

Des banquets littéraires


La Manufacture a également donné carte blanche au collectif bordelais Crypsum pour imaginer des banquets littéraires. «La Moussaka de Desdemona» sera leur premier. «Nous avons voulu adapter un texte littéraire en faisant le lien entre le texte et la nourriture», explique Olivier Waibel, l'un des membres de Crypsum. Les spectateurs sont ainsi invités à la même table que les comédiens et participent à une fête d'anniversaire du personnage principal. La cuisine est préparée par QuiCconcept, un autre collectif compagnon de la Manufacture. De quoi se régaler. J. M.