Bordeaux

Les ventes d'huîtres pénalisées par le doute

Pas de résultats des tests sur les huîtres effectués la semaine dernière. « Tant qu'il n'y a pas d'incidence sur la commercialisation, nous ne communiquons pas », déclare la préfecture. Du côté de la section régionale conchylicole, une même sérénité ...

Pas de résultats des tests sur les huîtres effectués la semaine dernière. « Tant qu'il n'y a pas d'incidence sur la commercialisation, nous ne communiquons pas », déclare la préfecture. Du côté de la section régionale conchylicole, une même sérénité : « C'est déjà arrivé, nous aurons les résultats vendredi », explique Jean-Charles Mauviot, son directeur. Ces déclarations devraient mettre fin aux rumeurs de résultats défavorables, même s'ils sont expertisés en ce moment par l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments.

Ce qui préoccupe les ostréiculteurs, c'est la prolongation de la période de surveillance. Elle s'étalera sans doute jusque fin octobre. « Nous vivons la menace de la fermeture toutes les semaines », regrette Jean-Charles Mauviot. Une fermeture qui leur semblerait injustifiée, puisque la cellule de veille sanitaire n'a rien constaté d'anormal. Ces doutes commencent à peser sur les ventes hors Gironde : ce week-end, sur un marché de Toulouse, un ostréiculteur a constaté une baisse de moitié de son chiffre d'affaires par rapport à 2005.

Orianne Dupont