Les ostréiculteurs respirent

©2006 20 minutes

— 

Bonne nouvelle pour l'ostréiculture arcachonnaise. Les scellés ont été levés samedi sur les parcs à huîtres et bassins d'où provenaient les coquillages suspectés d'avoir causé deux décès, début septembre. Mais on attend toujours de connaître la cause exacte de ces morts. Vendredi, le tribunal correctionnel de Bordeaux a par ailleurs fait preuve d'indulgence à l'égard de trois professionnels, qui comparaissaient pour des dégradations commises en mai 2005, lors d'une manif. Cent heures de travaux d'intérêt général ont été requises et le jugement sera rendu le 13 octobre. Une cabane de bateliers arcachonnais avait notamment été détruite, des palettes et des pneus débarqués puis brûlés sur la plage et les pontons.