Pour contrer Juppé, Rousset inspecte les travaux (quasi) finis

©2006 20 minutes

— 

Sur le pont du Guit de la gare, devant le miroir d'eau de la Bourse, sur les écluses de Bacalan... Alain Rousset, président PS de la CUB, est allé constater hier matin l'état d'avancement des principaux chantiers bordelais. Une manière de répondre à son prédécesseur Alain Juppé qui, depuis le lancement de la campagne des municipales, accuse la CUB de faire traîner les travaux. « Monsieur Juppé s'est trompé, a voulu démontrer hier Alain Rousset. Les chantiers avancent et je suis surpris qu'un homme de son envergure passe son temps à me chercher des cailloux dans les chaussures. » Le pont du Guit devrait en effet être livré dans les temps, fin février 2007. Quant au miroir d'eau, il fonctionne bel et bien, et sa gestion sera transférée dès aujourd'hui à la ville, qui fixera sa date d'entrée en fonction. Alain Rousset a aussi confirmé qu'il soutenait Ségolène Royal. « Battre Nicolas Sarkozy est un enjeu démocratique essentiel et il passe par elle », a-t-il martelé.

Marion Guillot