Une idée plus précise du grand contournement

— 

 Le dossier «grand contournement » est sur le bureau du ministre des Transports. Le préfet lui a soumis, en fin de semaine, le bilan de la concertation préalable au choix d’un fuseau de 1000 m dans lequel sera réalisée l’autoroute. Il a proposé un seul tracé au sud, à l’ouest de Martignas-en-Jalle et Saint-Jean-d’Illac, et deux options au nord. La première dessert la presqu’île d’Ambès –elle est plébiscitée par les acteurs socio-économiques – et la seconde franchit la Gironde
au sud de Blaye. Cette dernière déplaît au milieu viticole. Les études d’avant-projet, simultanées, peuvent durer de 4 à 7 ans avant une nouvelle concertation qui déterminera un fuseau plus précis.

 O. D.