La Fnac à la conquête des «marchés de périphérie»

©2006 20 minutes

— 

Le magasin bordelais est un prototype. Il est le premier d'une génération de boutiques au format adapté à la nouvelle stratégie de l'entreprise. Jusqu'ici uniquement présente dans les centres des grandes villes, la Fnac a décidé de s'attaquer aux périphéries des agglomérations. « C'est un marché dynamique pour lequel nous avons une réelle stratégie de conquête », explique Jacques Brault, responsable du projet « périphérie » à la Fnac. Cinq autres magasins de ce type ouvriront prochainement en France. L'immense Fnac du centre-ville, qui ne bénéficie pas de la même accessibilité que le centre commercial du Lac, a-t-il du souci à se faire ? « L'agglomération bordelaise supporte largement deux implantations », assure Jacques Brault.

S. L.

Plus coloré, moins « high-tech » que celui de la rue Sainte-Catherine, le magasin du Lac se veut plus « convivial et décontracté », selon sa direction. Son look et sa gamme s'adaptent à la clientèle familiale des centres commerciaux, intégrant des rayons jeux éducatifs et loisirs créatifs et renforçant la part des produits d'entrée de gamme.