Laurent Courbu : «Cela va faire mal au commerce bordelais»

©2006 20 minutes

— 

Laurent Courbu, président de la chambre de commerce et d'industrie.

Que pensez-vous du projet Hangars des quais ?

C'est ce que tout le monde redoutait : le cahier des charges établi par la mairie n'a pas été respecté par Eiffage, qui a fait du commerce sauvage par tous les moyens, puis a revendu à Affine. Aujourd'hui, le nouveau propriétaire décide de changer la nature du produit. On peut penser que cela va faire très mal au commerce bordelais.

Avez-vous votre mot à dire ?

Ils n'ont pas à passer par la commission départementale d'équipement commercial et cette opération va se faire sans que l'on ait notre avis à donner. Il ne faudra pas s'étonner si des rideaux se ferment au centre-ville.

Que pensez-vous du projet de Saint-André-de-Cubzac ?

Ce projet ferait moins de mal à Saint-André-de-Cubzac qu'à Bordeaux car c'est plus loin et la clientèle est différente.

Recueilli par S. d'A.