Ford craint de nouveaux licenciements

©2006 20 minutes

— 

Les 3 000 employés de l'usine Ford à Blanquefort devraient en savoir plus aujourd'hui sur l'avenir du site. Une restructuration doit être annoncée par les dirigeants du groupe, réunis en conseil d'administration depuis mercredi. Selon l'AFP, le constructeur automobile pourrait supprimer jusqu'à 30% des cadres supérieurs et dirigeants. A Blanquefort, des rumeurs font état de la suppression de 400 postes en 2007. Le site, qui connaîtra 27 jours de chômage partiel jusqu'à fin décembre, a déjà enregistré 500 départs volontaires en avril.

M. G.