Juppé fait le tour deses dossiers

Elsa provenzano

— 

Alain Juppé refuse d'endosser le costume de candidat aux municipales avant janvier 2 014.
Alain Juppé refuse d'endosser le costume de candidat aux municipales avant janvier 2 014. — s.ortola/20 minutes

Lors de ses vœux à la presse mardi, Alain Juppé s'est empressé de préciser que sa campagne pour les municipales ne serait lancée qu'en janvier 2014, alors qu'il s'était déclaré sur le pont dès septembre dernier. Il a préféré se concentrer sur les grands dossiers de la ville.

G Il ne souhaite pas une salle de shoot rue Saint-James. Sans avoir d'hostilité de principe au projet d'une salle d'injection, Alain Juppé il ne veut pas «charger la barque» dans le quartier Saint-James, où une association accompagne déjà les toxicomanes.

G Il soutient le pôle de maintenance de yachts. Le maire est favorable au projet qui vise à utiliser les formes de radoub (cales sèches) des Bassins à flot pour réparer et aménager des yachts de luxe. «La ville a besoin de ce type de petite industrie, et je suis rassuré par la compatibilité du projet avec le quartier résidentiel», a t-il souligné.

G Il prépare la fin du squat de l'avenue Thiers. À partir de 2 014 deux projets de la ZAC (zone d'aménagement concerté) Bastide-Niel sont prévus sur le site actuel du squat. Des chalets type Emmaüs pourraient être installés ailleurs pour accueillir une partie de la population du squat.

G Il veut innover dans la gestion du stationnement. Alain Juppé a évoqué l'exemple de Metz dans laquelle les automobilistes ont la possibilité de régler leur parking sur leur smartphone via une plateforme Web. Bordeaux pourrait faire bientôt faire sien ce dispositif.

G Il cible la réduction du trafic de poids lourds sur la rocade.

Si le Grenelle de l'environnement a écarté le grand contournement autoroutier, il estime que le problème d'engorgement reste entier. «Il faut se saisir de la question du trafic des poids lourds sur la rocade et, examiner des solutions de délestage», a t-il indiqué. ■