Les quatre pôles de compétitivité aquitains

— 

Quatre pôles de compétitivité ont été labellisés en Aquitaine par le Comité interministériel à l'Aménagement du Territoire (CIADT) du 12 juillet 2005, en réponse à un appel à projet lancé en décembre 2004 par le Gouvernement :

- Aéronautique et Espace et systèmes embarqués (Aerospace Valley) :
Il engage les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées, qui constituent ainsi le 1er pôle aéronautique et spatial européen et l'un des tous premiers dans le domaine des systèmes embarqués. Ces régions occupent la 2e et 3e places françaises pour l'aéronautique civile et militaire. Elles hébergent des constructeurs et équipementiers internationaux, plus d'un millier de PME. Le grand Sud-Ouest réunit également des moyens uniques en R&D et en formation académique. Le pôle est leader mondial sur le marché des avions civils de plus de 100 places, de l’aviation d’affaires haut de gamme, des turbines à gaz pour hélicoptères, des trains d’atterrissage et de la télédétection, collecte de données et localisation.

- Prod'innov
Ce pôle agro-bio-santé doit fournir produits et procédés innovants pour la santé (médicaments et aliments), capables d’anticiper les évolutions que représentent notamment les exigences de qualité et de sécurité sanitaires. L'Aquitaine est la 5e région de France pour la production pharmaceutique, qui représente 8 400 emplois. L'industrie agro-alimentaire est le premier secteur industriel régional, avec 19 % des emplois industriels régionaux et 22 000 salariés.

- Pin maritime
L’Aquitaine est une région spécialisée dans la filière forêt-bois-papier, structurée pour l’essentiel autour de l’essence pin maritime. Le pôle Pin maritime porte sur trois thèmes :
• forêt et sylviculture
• bois et construction
• fibre et chimie verte
Il envisage également de contribuer à la formation des architectes pour la conception d’ouvrages bois et d'ouvrir des ateliers et chantiers pilotes.

- Route des Lasers
Avec la construction du laser mégajoule, sur le site du CEA/CESTA, au Barp, l’Aquitaine est la région européenne dotée du plus fort potentiel scientifique dans le secteur des lasers. En ce qui concerne le laser de puissance, (outil de recherche permettant la reproduction sur une micro-bille les conditions de température et de pression du soleil) les acteurs de la recherche se sont déjà rassemblés dans le cadre de l’Institut Lasers Plasmas (CEA, université Bordeaux 1, CNRS et école Polytechnique). Le projet laser «Petawatt» prévu pour être couplé au prototype du futur laser Mégajoule vient compléter ce potentiel scientifique.
Le laser aura des applications dans les domaines de la physique de l’extrême, mais également de l’imagerie, notamment médicale, et de la métrologie industrielle.