La papesse de la danse

Julie Millet

— 

Anne-Teresa De Keersmaeker, la chorégraphe flamande, est devenue une véritable référence de la danse contemporaine. L'Opéra et le TNBA programment deux de ses spectacles, qui avaient marqué les esprits au festival d'Avignon 2 010.

Des danseurs élégants


Dans En attendant, elle a choisi une musique interprétée en direct par quatre musiciens. Elle s'est plongée dans le XIVe siècle, celui des papes d'Avignon, du schisme et de la peste. Les huit danseurs évoluent avec élégance et expriment une poésie saisissante. Pour Cesena, Keersmaeker s'est inspirée de l'ars subtilior, des chants polyphoniques d'un autre temps. Les six chanteurs et les treize danseurs évoquent la quête de la vie. ■