Inquiets pour la carte scolaire

©2006 20 minutes

— 

Dernière ligne droite pour la carte scolaire. L'inspecteur d'académie doit confirmer aujourd'hui les ouvertures et les fermetures de classe annoncées en juin dernier. Le syndicat enseignant Unsa est inquiet pour les classes situées en zone d'éducation prioritaire ou dans des quartiers difficiles. « L'inspection académique s'est engagée à ne pas dépasser vingt-cinq élèves par classe en ZEP, mais avec la fermeture à Romain-Rolland, à Lormont, nous dépassons ce quota », explique Yannick Lavesque, secrétaire régional de l'Unsa. « A Montesquieu et Jules-Ferry, à Pessac, nous ne sommes pas en ZEP, mais il y a des besoins et nous craignons la fermeture d'une classe », ajoute-t-il.

Si le label « Ambition réussite », réservé aux établissements les plus difficiles, a permis la création de quatre postes de professeur en plus à Lormont, il n'intervient pas dans l'élaboration de la carte scolaire.