La rentrée des anti-contournement

©2006 20 minutes

— 

L'été n'a pas émoussé la motivation des opposants au grand contournement de Bordeaux. La Coordination rive droite-rive gauche et bec d'Ambès qui a vu le jour après la publication des différents tracés par l'Etat, en avril dernier, regroupe aujourd'hui plus de 80 associations et collectifs girondins. « Des groupes de travail réfléchissent à l'impact qu'aurait cette autoroute sur l'environnement, ainsi qu'à des solutions de transport alternatives », ajoute Colette Arnaud, porte-parole de la presqu'île d'Ambès.

La reprise des hostilités aura lieu dimanche, dans le Blayais, avec une marche de 14 kilomètres au départ de Saint-Yzan-de-Soudiac. Objectif : rejoindre le moulin de Lansac, où les militants de la rive droite organise un pique-nique de protestation. Situé entre Bourg-sur-Gironde et Blaye, le site était menacé par l'un des cinq fuseaux, avant que le préfet ne décide d'en supprimer deux en juillet. « Mais rien n'a été officiellement écrit, se méfie Claude Baudet, du collectif de Saint-Yzan. Pour nous, il y a toujours cinq tracés. » Les organisateurs espèrent mobiliser un millier de personnes. Les viticulteurs du secteur offriront même le vin...

Sur la presqu'île d'Ambès, même combat. Un pique-nique musical est prévu le dimanche suivant, dans le parc du château Peychaud. En bordure des marais de Montferrand, cette propriété ancestrale, dont les origines remonteraient au-delà du xvie siècle, se trouve sur le tracé numéro 1. Une hérésie pour Jacques de Pontac, son propriétaire, qui regrette que l'on puisse sacrifier « l'un des plus anciens vignobles de Gironde » et les marais environnants. « D'autant que les marais permettent de stocker les eaux en cas d'inondations, souligne Colette Arnaud. Sans eux, la tempête de 1999 aurait été bien plus dévastatrice. »

Une manifestation est enfin organisée à Bordeaux, le 16 septembre, par les associations de la rive gauche. Le préfet devrait faire le point sur ce dossier avec les élus, en début de semaine prochaine.

Marion Guillot