Le shopping fait sa rentrée

— 

« Les gens qui s’ennuient sur la côte viennent à Bordeaux faire les magasins et achètent la nouvelle collection. » Suzy Catala, de l’Association des commerçants de la rue Sainte-Catherine, confirme
l’affluence ressentie depuis une semaine dans le centre ville. «Le mauvais temps nous assure 20 à 40% d’activité en plus », se réjouit un commerçant
de jeux de sociétés.Même constat dans une enseigne
de disques, où les rayons ne désemplissent pas.«Il faut en déduire que les jeunes ne sont plus à la plage», note un responsable.