Batteries à l’état solide : LA solution ?

Auto Nissan veut diminuer ses prix de vente grâce à des batteries contenant moins de métaux précieux.

Stéphane Lémeret
Nissan veut démocratiser la voiture électrique grâce à la « batterie solide ».
Nissan veut démocratiser la voiture électrique grâce à la « batterie solide ». — DR

On le sait : ce qui coûte cher dans une voiture électrifiée, ce sont les batteries. Et chez Nissan, on est bien décidé à réduire ces coûts. D’abord en proposant des unités électriques plus compactes, plus légères et davantage standardisées. Ensuite en utilisant des batteries à l’état solide. Ces dernières présentent en effet l’avantage de contenir nettement moins de métaux précieux.

Un objectif ambitieux

C’est le vice-président de la marque lui-même qui l’affirme : « Le recours aux batteries à l’état solide est essentiel et Nissan développe d’ores et déjà des matériaux qui n'utilisent pas de métaux précieux aussi coûteux. A l’avenir, cela constituera un facteur majeur de réduction des coûts ». Batteries moins chères, moteurs plus légers et modèles standardisés : Nissan a pour objectif de vendre ses modèles à batteries au même prix que les thermiques.