Les Tesla conduisent toutes seules aux Etats-Unis

Auto C’est Elon Musk lui-même qui l’annonce, alors que la législation américaine l’interdit !

Stéphane Lémeret
La conduite totalement autonome disponible aux USA, mais pas encore... légale
La conduite totalement autonome disponible aux USA, mais pas encore... légale — DR

C’est naturellement via… Twitter qu’Elon Musk a annoncé que le Système Full Self Driving (FSD), qui permet aux Tesla de conduire sans surveillance humaine, était désormais disponible aux Etats-Unis. Une sortie quelque peu surprenante lorsqu’on sait que les autorités américaines n’ont pas encore approuvé l’utilisation de ce dispositif sur route ouverte. La marque fait même l’objet d’une enquête judiciaire pour avoir communiqué de manière trompeuse ou mensongère sur les aptitudes de conduite autonome de ses véhicules.

Une nouvelle pirouette ?

Pour rappel, ce système FSD, une option à 15.000 $, complète l’Autopilot qui permet déjà à la voiture de tourner, accélérer et freiner dans une voie de circulation sans l’intervention du conducteur. Le FSD, qui va encore plus loin, contrôle la voiture lors des changements de voie ou des manœuvres. Le tout sans aucune intervention humaine. Reste à savoir si cette annonce, non confirmée officiellement par Tesla, est une nouvelle pirouette d’Elon Musk pour faire parler de lui.