Essai Alfa Romeo Tonale Plug-in: Du vrai premium !

Auto Quelques mois après son lancement, l’Alfa Tonale arrive enfin dans une version très « prisée ». La Plug-in Hybrid Q4 annonce de très faibles émissions et une honnête autonomie électrique.

Stéphane Lémeret
Alfa Romeo Tonale Plug-in Hybrid Q4
Lancer le diaporama
Alfa Romeo Tonale Plug-in Hybrid Q4 — DR

Avec cette version Plug-in Hybrid Q4, la famille Tonale est maintenant complète. La variante hybride rechargeable à transmission intégrale "virtuelle" (moteur essence à l’avant, moteur électrique à l’arrière) est par ailleurs le haut de gamme du modèle. Ce que démontre non seulement le prix costaud, mais aussi la finition remarquable. Quiconque a eu en main une Alfa de certaines périodes antérieures sait que la qualité des matériaux et d’assemblage n’a pas toujours été un atout de la marque.


Alfa Romeo Tonale Plug-in Hybrid Q4
Alfa Romeo Tonale Plug-in Hybrid Q4 - DR


Mais ça, c’était avant. "Ce Tonale est une alternative à des modèles premiums bien connus du segment C", déclare le grand patron Jean-Philippe Imparato durant la présentation. Et il a raison. Autre aspect haut de gamme de ce Tonale, l’irréprochable isolation phonique. Ajoutez encore les subtiles transitions entre essence et électricité, et quand on roule de façon tranquille, il faut parfois écouter très attentivement pour savoir laquelle de ces sources est au travail.

Gestion de poids

L’autonomie électrique est clairement un argument : on peut compter sur une cinquantaine de kilomètres sans éveiller le moteur essence. Alfa promet même jusqu’à 80 km en circulation exclusivement urbaine et encombrée. Parfait pour les trajets boulot-maison. Le confort d’amortissement pourrait mieux faire. Sur mauvais revêtement, les suspensions ne gomment pas complètement les trous et les bosses, et le Tonale montre alors qu’il n’échappe pas à la réalité qui frappe presque tous les plug-in : le poids.


Alfa Romeo Tonale Plug-in Hybrid Q4
Alfa Romeo Tonale Plug-in Hybrid Q4 - DR


Alfa Romeo qualifie volontiers son Tonale Plug-in Hybrid Q4 de "sportif". En accélération, c’est vrai qu’il se défend, avec un 0-100 km/h en à peine plus de 6 secondes. Mais le poids, justement, vient à l’encontre d’un véritable feeling dynamique. Et puis il y a la direction, vraiment trop légère, qui vous rend nostalgique de la direction précise, au touché typiquement Alfa, de la Giulia. Le Tonale PHEV est donc un véhicule moderne et remarquablement bien fini. Hélas, on n’y retrouve pas ces sensations Alfa si spéciales. Prix d’attaque : 51.000 euros.

L’Alfa Romeo Tonale Plug-in Hybrid Q4 en quelques chiffres

  • Moteur : 4 cyl., essence, turbo, hybride plug-in, 1.332cc ; 180ch à 5.750 tr/min ; 270Nm à 1.850 tr/min
  • Transmission : aux 4 roues.
  • Boîte : auto 6 rapports
  • L/l/h (mm) : 4.528/1.841/1.601
  • Poids à vide (kg) : 1.835
  • Volume du coffre (l) : 385 – 1.430
  • Réservoir (l) : 55
  • 0 à 100 km/h (sec.) : 6,2
  • Vitesse maxi (km/h) : 206 
  • Autonom. elect. (km) : 60 
  • Conso. Mixte (l/100km) : 1,14
  • CO2 (g/km) : 26
  • Prix (€) : 51.000