Essai BMW X7: L’extravagance assumée

Auto Depuis son lancement, le X7 est un modèle de conquête, c’est-à-dire que la plupart de ses propriétaires viennent d’une marque concurrente à BMW. À l’occasion de son gros lifting de mi-carrière, nous allons tenter de comprendre pourquoi.

Stéphane Lémeret
BMW X7
Lancer le diaporama
BMW X7 — DR

Présenté il y a quasiment 4 ans au Salon de Los Angeles, aux USA, le BMW X7 a déjà droit à une copieuse mise à jour. Il suit le mouvement stylistique de toute la famille Série 7 avec, notamment, l’arrivée de la i7 totalement électrique. Pour garder un air de famille, la face avant du X7 a donc été complètement revue. Elle accueille la signature lumineuse très singulière avec deux blocs optiques. Pour se démarquer encore davantage, la calandre « Iconic Glow », de série en finition M, s’illumine ! Comme le décrit BMW dans son communiqué, « L’éclairage en cascade discret des deux éléments de calandre procure une sensation d’extravagance à l’avant de la nouvelle BMW X7. » Chez BMW, on parle donc d’extravagance de manière très assumée. Et c’est sûrement l’un des éléments qui plairont le plus aux futurs propriétaires de X7 : son style très particulier. 


BMW X7
BMW X7 - DR


Dans l’habitacle, on voit apparaître le tout nouveau double-écran incurvé. Grâce à la molette de contrôle située sur le tunnel central et les commandes au volant, la navigation sur les écrans est un véritable jeu d’enfant. Pour faire basculer les sièges des rangées 2 et 3, c’est également d’une simplicité enfantine grâce aux commandes automatiques : il suffit de pousser sur un bouton. On profite donc aisément des 7 places à bord de série. Heureusement que la banquette de la 2e rangée est coulissante pour laisser de la place aux jambes des passagers 6 et 7. Mais avec près de 5,2 m de long et 2 m de large, ce X7 ne manque pas d’espace à bord. Ces dimensions gigantesques sont particulièrement appréciées des Américains et des Chinois, de très loin les deux plus gros marchés pour ce X7. 


BMW X7
BMW X7 - DR


Même si elles reçoivent maintenant une hybridation légère, les deux motorisations sont également démesurées : 6 cylindres diesel de 340 ch, ou 8 cylindres essence de 530 chevaux le 6 cylindres essence 381 ch n'est pas au catalogue en France). Sans surprise, ces moteurs sont tous très agréables. Seul bémol de ce lifting, mais qui sert à nouveau le style : l’arrivée de jantes de 23 pouces, à éviter si vous souhaitez garder un confort optimal. En résumé, s’il fait tout très bien, le X7 le fait avec ostentation… A partir de 105.400€.