Toyota quitte la Russie

Auto C’est désormais officiel, le constructeur japonais met un terme à sa production en Russie. Un autre constructeur pourrait bientôt lui emboîter le pas.

Stéphane Lémeret
Toyota ferme définitivement son usine russe
Toyota ferme définitivement son usine russe — DR

Toyota avait déjà suspendu son activité à Saint-Pétersbourg il y a plusieurs mois. Mais rien n’était alors définitif, la marque souhaitant juste attendre une évolution positive. C’est maintenant terminé. Entre la guerre en Ukraine et les problèmes persistants d’approvisionnement, la décision de fermer définitivement l’usine de production russe a été actée. Toyota, qui y produisait 100.000 véhicules par an, a également cessé la distribution dans le pays. 

Mazda prochain sur la liste ?

Un autre constructeur japonais pourrait suivre. Mazda met à l’arrêt sa production à Vladivostok par manque de pièces. Si la fermeture de son site n’est pas encore décidée, les pourparlers sont en cours quant à l’avenir de la marque dans le pays.