ZEvent 2022 : Alain Chabat, mix technos, dessins sur Paint... Retour sur une édition bienveillante

RECORD BATTU Le ZEvent s'est achevé dimanche soir, après deux jours de stream consécutifs. A la suite de plusieurs mois de polémiques, l'évènement caritatif a réuni 10.182.126 euros

Pauline Ferrari
— 
Photo de famille à la fin du ZEvent 2022, qui a récolté plus de 10 millions d'euros pour des associations écologistes
Photo de famille à la fin du ZEvent 2022, qui a récolté plus de 10 millions d'euros pour des associations écologistes — Capture d'écran Twitter @Zeventfr
  • Le ZEvent, immense marathon caritatif qui accueillait sur Twitch une cinquantaine de streamers, a récolté plus de 10 millions d'euros en cinquante heures heures ce week-end.
  • Après de nombreuses polémiques durant l'année, l'édition 2022 a été celle de la « bienveillance », selon les internautes.
  • Entre les mix technos, le quizz d'Alain Chabat ou un match de catch surréaliste, le ZEvent a de nouveau livré des moments très forts.

2022 était une édition un peu spéciale pour le ZEvent, car son créateur, le streameur Zerator, l’avait annoncé, ce serait la dernière sous cette formule. Le marathon caritatif, qui s’est tenu sur Twitch du 9 au 11 septembre, au Corum de Montpellier, a dépassé toutes les espérances. En tout juste cinquante heures, la cinquantaine de streameurs a récolté plus de 10 millions d’euros (10.182.126 pour exact) pour quatre associations centrées sur l’écologie : Sea Sheperd, WWF, la Ligue protectrice des oiseaux (LPO) et The SeaCleaners. Pour encourager aux dons, chaque streameur propose à ses abonnés des objectifs à atteindre, avec des défis plus ou moins absurdes, allant de nettoyer des plages à rester vivre à Paris en passant par se raser la tête.


Cette édition 2022 n’avait pourtant pas commencé sous les meilleurs augures. Depuis son annonce, il y a quelques mois, les polémiques s’étaient succédé. Le choix de l’association sélectionnée initialement, la fondation The Good Planet, avait été fortement critiqué par les internautes, accusée notamment de greenwashing. Les deux fondateurs, Zerator et Dach, avaient finalement décidé de faire voter les internautes pour leurs associations préférées parmi une vingtaine de noms. Autre sujet, l’absence de nombreux streameurs très populaires de la plateforme Twitch, comme Michou, Kameto, Inoxtag ou Maghla avait fait planer la menace d’un « flop ». Une expression d’ailleurs reprise ironiquement durant toute la durée de l’événement.


Alain Chabat superstar, un ring de catch et des mix technos

Mais il n’en fut rien. En plus du concert organisé le jeudi soir, réunissant des artistes comme PV Nova, Berywam, Bigflo & Oli et même Soprano, les streameurs avaient mis les bouchées doubles pour proposer aux spectateurs des lives forts en émotions durant tout le week-end. Le streamer Etoiles a notamment invité l’acteur iconique Alain Chabat pour animer une version inédite de Questions pour un Streameur, son adaptation de « Question pour un Champion », croisée, cette fois-ci, avec le fameux « Burger Quizz ».


Parmi les autres moments forts qui ont marqué le public, les live technos animés par la streameuse DamDam dès… 8 heures du matin, ou bien le duo Antoine Daniel-Etoiles, qui ont enflammé le stream avec leur mix électro et leurs lunettes lumineuses. Tout au long du week-end, la franche camaraderie était au rendez-vous, à la manière d’une immense cour de récréation. Destruction de pinata géante, dessins plus ou moins réussis sur toile ou sur Paint, et même un véritable combat de catch ont, par exemple, ponctué l’événement.



Un tweet de Macron qui ne passe pas

Avec plus de 10 millions d’euros récoltés à répartir entre les quatre associations, cette édition du « flop » a ravi les internautes. Nombre d’entre eux ont salué la bienveillance à l’œuvre durant cette édition 2022, bien plus « sereine » que l’an passé : l’an passé, la streameuse Ultia y avait connu une vague de cyberharcèlement pour avoir dénoncé des propos déplacés du streameur Inoxtag. Seule ombre au tableau : la présence du streameur Altair, qui aurait tenu des propos misogynes sur sa chaîne il y a quelques mois ; ou une séance d’hypnose collective qui a mis mal à l’aise certains internautes.


Dimanche dans la soirée, Emmanuel Macron s’est même fendu d’un tweet vidéo pour renouveler son engagement pour l’écologie, et encourager le Z Event précisant « je compte sur vous ce soir, comme d’habitude ». Un message qui n’est pas vraiment bien passé, notamment du côté d’Antoine Daniel, qui a déclaré « j’en peux plus qu’il fasse sa promo sur notre putain de dos » et dénonçant une « propagande » de la part du chef de l’Etat.


Quant à la streameuse Angle Droit, elle n’a pas hésité à insulter copieusement Emmanuel Macron, dénonçant l’inaction du gouvernement sur les questions climatiques, et la récupération politique d’un événement caritatif comme le Z Event.


Une chose est sûre, c’est que le Z Event, c’est fini : les streameurs ont éteint leurs PC et rangé leurs casques pour quelques jours… Jusqu’à une version 2.0, l’année prochaine ? Affaire à suivre.