« Bleak » : Bandes dessinées, courts métrages… Squeezie lance « un univers horrifique »

YOUTUBE Le youtubeur va s’inspirer de ses vidéos « thread horreur » pour proposer un univers transmédia « à la “Conjuring” »

C.R.
— 
Squeezie et sa BD « Bleak », la première du nom
Squeezie et sa BD « Bleak », la première du nom — Capture d'écran/YouTube

En quelques années, les vidéos « thread horreur » de Squeezie sont devenues un rituel pour ses fans qui attendent du youtubeur qu’il leur conte trois histoires flippantes, à regarder de préférence la nuit, caché sous sa couette. Le Père Castor du Web, féru de fables effrayantes, a annoncé vendredi vouloir créer « un univers horrifique » dans le cadre duquel il compte dévoiler plusieurs projets.

Le premier d’entre eux est une bande dessinée de 80 pages, nommée Bleak, écrite par Guillaume Natas, Laurène Arnoux et Squeezie. À l’intérieur, trois histoires originales « inspirées des vidéos “thread horreur” » et illustrées par trois dessinateurs : Diane Fayolle, Frédéric Pham Chuong et Julien Lelièvre. La sortie de trois tomes au total est prévue pour le moment.

Un premier court métrage en mars

« Surtout, on est en train de se créer un terrain de jeu parce que Bleak, ce ne sera pas que des BD, a expliqué Squeezie sur sa chaîne YouTube. Ça va être aussi d’autres trucs, comme par exemple des courts métrages. J’ai pas mal d’idées de courts métrages d’horreur que j’aimerais faire, ils s’inscriront dans cet univers Bleak ».

Le but ? Créer un monde tout comme Annabelle, La Nonne ou encore Les dossiers Warren « s’inscrivant dans l’univers Conjuring ». Le vidéaste a révélé travailler sur un premier film qui devrait probablement être publié en mars, au moment de la sortie de sa bande dessinée.