YouTube : Squeezie a l’interdiction de publier de nouvelles vidéos pendant une semaine

COUP DUR Le youtubeur, même s’il est le plus populaire de France, a été puni par la plateforme

C.R.

— 

Squeezie, youtubeur n°1 en France
Squeezie, youtubeur n°1 en France — Franckie Allio

Edit du 15 juin : Dans un message posté sur sa story Instagram ce 14 juin, Squeezie a précisé les raisons de ce « strike » imposé par YouTube. « C’était pas un souci de droits d’auteur mais une vidéo "violente" dans un subreddit de 2018 », a expliqué le vidéaste, tout en précisant qu’il avait été « pardonné » par la plateforme et qu’il pouvait ainsi mettre en ligne de nouvelles vidéos dès ce jour.

On peut s’appeler Squeezie, avoir près de 16 millions d’abonnés, cumuler plusieurs milliards de vues, et quand même se faire taper sur les doigts par YouTube. Sur Instagram, le youtubeur le plus populaire du pays a annoncé qu’il ne pourrait pas publier de vidéo sur sa chaîne pendant une semaine.

« Une vidéo de 2018 qui prend un strike, interdit d’upload pendant sept jours », a écrit le vidéaste. En clair, il s’agit d’une mise en garde lancée par la plateforme pour atteinte aux droits d’auteur. A cause de cet avertissement, Squeezie ne pourra ni publier du contenu ni organiser de live sur sa chaîne.

Des règles strictes imposées par YouTube

« Désolé de vous avoir déçu, je recommencerai plus, je suis en pleine remise en question », s’est amusé le youtubeur dans sa story Instagram. Ce dernier devrait tout de même continuer à travailler à travers les lives qu’il organise chaque jeudi sur Twitch, mais aussi grâce à la chaîne secondaire qu’il détient sur YouTube.

La plateforme américaine n’est pas du genre à rigoler avec les droits d’auteur et impose un règlement strict. Si le titulaire de ces droits envoie une demande de retrait légale à la suite de l’utilisation de son contenu, YouTube réagit en bloquant la publication de nouvelles vidéos pendant une semaine. S’il y a récidive, la même punition est appliquée pour une durée de deux semaines. Enfin, si un propriétaire de chaîne se joue à nouveau des règles, il peut voir son compte clôturé et ses vidéos retirées à tout jamais.