Hauts-de-France : Quand l’humour du gendarme se répand sur les réseaux sociaux

RIGOLADE Sur les pages Facebook des différentes brigades des Hauts-de-France, les militaires y vont parfois de leurs petites blagues

Mikaël Libert

— 

Un véhicule de la gendarmerie (illustration).
Un véhicule de la gendarmerie (illustration). — B. Colin / 20 Minutes
  • Dans les Hauts-de-France, toutes les brigades de gendarmerie ont une page Facebook.
  • Les militaires chargés d’animer ces pages font souvent preuve de beaucoup d’humour.
  • Histoires drôles, vannes de saison ou d’actualité se mêlent aux infos plus sérieuses.

C’est l’histoire d’un mec… Si l’Armée entretient sa réputation de grande muette, la gendarmerie, elle, à plutôt tendance à se lâcher. Parfois. Certes, son activité principale demeure de faire respecter la loi, ce qui ne l’empêche pas d’y mettre un peu d’humour. C’est surtout le cas sur les réseaux sociaux, où les community managers en uniforme balancent régulièrement des vannes.

Il suffit d’aller traîner sur les nombreuses pages Facebook des différentes brigades de gendarmerie de la région pour constater que le militaire ne manque pas d’humour. Rapidement, on tombe sur un post WTF, à l’instar de ceux publiés lors du récent épisode neigeux. Ainsi, les gendarmes de l’Oise ont assuré « la sécurité du territoire » malgré la neige, y compris avec leur brigade équestre et ce, « malgré l’absence de sabots cloutés ! »

Humour de saison ou d’actualité

Dans le Nord, les militaires en poste à Quesnoy-sur-Deûle ont aussi patrouillé ce week-end. « Cette nuit, de nombreux individus ont été contrôlés sans attestation dérogatoire et, pour la grande majorité, non porteurs du masque. Malgré notre répression, ils sont restés de glace », est-il écrit pour illustrer un diaporama de bonshommes de neige.

Outre la météo, la crise du coronavirus n’a pas manqué d’inspirer les CM de la gendarmerie. « Pour une fois, suivez-le côté obscur et portez un masque », écrit celui du groupement de gendarmerie départementale du Nord en légende d’un GIF de Dark Vador. Le même lâche aussi, avant le réveillon du Nouvel An : « Même si nous allons fêter avec joie la fin de cette année, disons… particulière pour rester poli, restons prudents ».

« Si les Anglais toussent dans leur coude, est-ce que le virus peut traverser la manche ? », s’interroge le CM de la gendarmerie de l’Aisne. Du côté de la Flandre intérieure, les militaires d’Hazebrouck se sont portés volontaires pour tester le vaccin russe contre le Covid-19 : « Jusqu’à présent, nous n’observons aukune reaksion ou effet sekondariski иi meиш че сеитгюд ерпестe аьио овут Лопес Обрадор, и я коррумпирован и u », assurent-ils sur leur page Facebook.

D’ailleurs, le CM de la page des gendarmes de Flandre intérieure s’est fait un point d’honneur de publier presque chaque jour une histoire drôle. Une initiative qui plaît aux plus de 17.000 followers de cette page. Les autres pages sont elles aussi bien suivies avec entre 20.000 et 50.000 abonnés. Impossible en revanche d’assurer qu’elles mobilisent du trafic pour l’humour de leurs CM ou grâce aux annonces de contrôles routiers.