YouTube : Le faux clash de Tibo InShape et Juju FitCats leur rapporte gros

DUEL DU NET Un faux clash des deux youtubeurs a affolé les réseaux sociaux pendant une semaine 

Clément Rodriguez

— 

Juju Fitcats et Tibo Inshape fêtent leurs 3 ans en se clashant
Juju Fitcats et Tibo Inshape fêtent leurs 3 ans en se clashant — Capture d'écran/YouTube ©TiboInShape

Tout est bien qui finit bien pour Tibo InShape et Juju FitCats. Depuis un peu plus d’une semaine, les deux youtubeurs laissaient planer le doute quant à leur situation amoureuse. D’abord, ce sont de mystérieux tweets qui ont surpris leurs abonnés, Tibo Inshape déclarant que, sans lui, sa copine « n’aurait jamais été connue ». Pour rappel, le vidéaste de 28 ans a rencontré sa petite amie via un « concours de Miss InShape » organisé sur sa chaîne YouTube.

Après les tweets sont venus les messages en story Instagram. Rapidement, l’idée d’un faux clash mûrit chez les internautes, Tibo Inshape rappelant à plusieurs reprises que Juju Fitcats allait prochainement sortir une vidéo sur le sujet, faisant ainsi monter la pression et l’impatience auprès de ses abonnés.

« Je préférais quand t’avais le Covid »

Quelques heures plus tard, l’influenceuse ne déçoit pas et publie son « clash » en vidéo : un clip de plus de deux minutes dans lequel elle étrille son copain, à coups de « Je préférais quand t’avais le Covid », « t’as un problème avec le fric » ou « pour que tu fasses des vues, il faut que je sois sur la vignette ». Le clip est bien produit, la chanson reste en tête et les millions de vues s’accumulent. Moins d’une semaine après sa publication, le clash de Juju Fitcats atteint les 11 millions de lectures.

Il ne faudra que deux jours à Tibo Inshape pour publier sa réponse, toujours sur YouTube et toujours en chanson. « Je voulais une femme, j’ai eu une fan », lance-t-il parmi les délicates punchlines de son rap. Le coup de buzz ultime a été asséné vendredi avec leur clip de réconciliation, chacun s’excusant des paroles prononcées dans leur précédente vidéo. « On s’est pris la tête comme de vrais enfants, faut que ça n’arrive plus jamais », chantent-ils à l’unisson.

Jusqu’à 130.000 abonnés supplémentaires

Il aura fallu trois mois aux deux influenceurs afin de mettre en œuvre ce projet. « On vous remercie pour votre second degré légendaire, pour vos retours plus positifs que ce qu’on espérait », a conclu Juju Fitcats via son compte Instagram. Parmi les commentaires, on retrouve deux clans : les enthousiastes (les fans) versus les sceptiques (les haters). Si le doute concernant la véracité de leur rupture s’est vite dissipé, les retombées sont majoritairement bénéfiques pour le couple.

Depuis la publication du tome I de leur fausse séparation, les statistiques de Tibo InShape et Juju FitCats s’affolent. Respectivement, ils ont chacun gagné 80.000 et 130.000 abonnés. Un coup de projecteur aux retombées des plus efficaces dont rêvent toutes les agences de publicité au monde.