Coronavirus : Netflix, myCANAL, Amazon… Thierry Breton appelle à passer à la basse définition

CONFINEMENT Thierry Breton, commissaire européen pour le marché intérieur, veut éviter une saturation  du réseau Internet pendant le confinement en Europe

A.D.

— 

Le logo de Netflix au siège du leader mondial de la SVOD, à Los Gatos, en Californie, le 13 avril 2011
Le logo de Netflix au siège du leader mondial de la SVOD, à Los Gatos, en Californie, le 13 avril 2011 — Ryan Anson AFP

Alors que le confinement s’étend à toute l’Europe, Internet ne doit pas lâcher. Thierry Breton, commissaire européen pour le marché intérieur, demande aux opérateurs et aux utilisateurs des actions pour alléger la pression afin de faciliter le télétravail et l’éducation en ligne, face à la hausse de la consommation de data générée par le confinement. « En période de confinement face au Covid-19, le télétravail et le streaming télévision sont très utiles, mais les infrastructures peuvent être mises à rude épreuve », écrit-il sur Twitter.

Thierry Breton s’est entretenu avec Reed Hastings, le PDG de Netflix, pour discuter des potentiels problèmes de bande passante. « Plateformes de streaming, opérateurs de télécommunications et utilisateurs, nous avons tous la responsabilité commune de prendre des mesures pour assurer le bon fonctionnement de l’internet pendant la lutte contre la propagation du virus », a-t-il plaidé dans un communiqué.

« Passons à la définition standard »

Et d’annoncer l’une des solutions pour empêcher d’éventuels problèmes est le passage à la basse définition sur les plateformes de streaming comme Netflix, mais aussi Amazon, myCANAL et les autres offres présentes dans les pays européens : « Pour sécuriser l’accès à Internet pour tous, passons à la définition standard lorsque la HD n’est pas nécessaire ».

Thierry Breton en appelle également aux « opérateurs de télécommunications qui fournissent des services d’accès à l’internet ». Ces derniers sont « invités à prendre des mesures afin de prévenir et d’atténuer les effets de l’encombrement imminent des réseaux, en utilisant les possibilités offertes par la réglementation européenne sur l’accès ouvert à l’internet », annonce-t-il encore.

Les utilisateurs sont quant à eux invités à utiliser leur connexion de manière responsable, en particulier aux heures de travail « les plus critiques » en activant eux-mêmes par exemple la basse définition.