Cannes : Le projet de Qwant tombe (pour le moment) à l’eau, la mairie reste ouverte

EN SUSPENS Le moteur de recherche né à Nice avait annoncé une nouvelle implantation lors du dernier Festival de Cannes 

Fabien Binacchi

— 

David Lisnard et Eric Leandri, le 21 mai 2019 à Cannes
David Lisnard et Eric Leandri, le 21 mai 2019 à Cannes — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes
  • Lors du dernier Festival de Cannes, Qwant avait annoncé une nouvelle implantation dans la cité des festivals pour lancer une déclinaison consacrée à l’art.
  • La vente des locaux concernés est tombée à l’eau et pour le moment la start-up ne donne pas suite.
  • Qwant vient de changer de gouvernance après une zone de turbulences.

L’annonce de l’installation du petit concurrent français de Google près de la Croisette, qui plus est pour développer une déclinaison consacrée à l’art, avait fait grand bruit.

En plein Festival de Cannes, le 21 mai dernier, le cofondateur de Qwant Eric Leandri et le maire de la ville David Lisnard annonçaient côte à côte leur partenariat pour cette implantation « d’ici quelques mois » dans un espace de 810 m2 sur le marché Forville. Aujourd’hui, toujours pas de moteur de recherche à l’horizon dans ce secteur de l’hyper centre cannois.

« Ils seront prioritaires »

« La promesse de vente a été plusieurs fois prorogée, jusqu’au 31 décembre. Mais la vente est malheureusement non conclue », confirme la ville de Cannes.

Une déconvenue liée à l’année compliquée que vient de vivre la start-up, dont un changement de gouvernance vient juste d’être annoncé ? Exit totalement ce projet ? Sur ce sujet, Qwant se contente de renvoyer vers la mairie cannoise.

Et cette dernière reste ouverte. « Si la société revient vers nous avec une proposition d’achat, ils seront prioritaires, indique-t-on du côté de l’hôtel de ville. Mais, en attendant, une mise en concurrence va être lancée pour trouver un nouvel acquéreur pour cet espace très attractif du secteur Forville, en plein développement économique. » La municipalité doit rencontrer « prochainement » la nouvelle direction de Qwant pour évoquer ce dossier.

« Il évoquera sa stratégie dans les prochains jours »

Depuis mercredi, Jean-Claude Ghinozzi, ancien directeur adjoint, a pris la place à la tête de l’entreprise d’Eric Leandri, dont la gestion a été contestée dans des enquêtes publiées par plusieurs médias. C’est lui qui avait poussé le dossier cannois. Son successeur le reprendra-t-il à son compte ? « Il évoquera sa stratégie dans les prochains jours », fait-on savoir.

Seuls objectifs déjà annoncés : « le renforcement de la monétisation » du moteur de recherche et « l’arrivée prochaine de Qwant Mail, où les messages ne sont lus que par leurs destinataires », qui est en cours « de finalisation ».