« Oh My Fake » : Pourquoi on a pu croire qu’une aide-soignante avait été interdite de grève à l’hôpital

SNAPCHAT Une lettre demandant à une aide-soignante de venir au travail a créé l’émoi

Anne Kerloc'h

— 

OMF Oh my fake : pourquoi on a pu croire à une grève interdite à l'hôpital — 20 Minutes

A l’approche de la grève du 5 décembre, un courrier adressé à une aide-soignante circule sur Twitter. Selon l’internaute qui l’a diffusé, il montrerait la « pression » subie par certains « Français » pour ne pas faire grève, puisqu’il demande à l’aide-soignante de travailler. Mais comme l'expliquent nos fact-checkers de la rubrique Fake off, il s’agit en réalité d’une pratique courante dans les hôpitaux, pour assurer le service minimum.

Alors pourquoi s’est-on laissé prendre ?

L’explication, vous la trouverez dans la vidéo ci-dessus, grâce à Clémence et à notre émission « Oh My Fake ». Il est question de biais de confirmation et même du capitaine Dreyfus.

OMF Oh My Fake, lancé sur Snapchat Discover c’est le programme de 20 Minutes qui vous rend fort contre les « fake news​ ». Ici, il ne s’agit pas de répondre à la question « C’est vrai ou c’est faux ? » mais à « Pourquoi on y a cru ? », en analysant les mécanismes qui rendent les « fake news​ » attractives au point que même des esprits aguerris – comme les vôtres ! – peuvent y succomber.

Et comme cette émission est juste passionnante et « fabulousse », on vous laisse scanner ce snapcode dans l’application Snapchat pour vous abonner. Go !

Scannez ce Snapcode pour vous abonner à OMF Oh My Fake !