Strasbourg : Quel est le secret de Hugo Roth Raza, youtubeur qui cartonne avec ses parodies de musique rap ?

INTERNET Comment se démarquer dans le monde des youtubeurs ? Cest ce que nous explique Hugo Roth Raza, un Strasbourgeois dont certaines parodies sur des musiques rap sont vues des millions de fois

Gilles Varela

— 

Hugo Roth Raza, youtubeur Strasbourgeois. Le 15 octobre 2019.
Hugo Roth Raza, youtubeur Strasbourgeois. Le 15 octobre 2019. — G. Varela / 20 Minutes
  • Un youtubeur Strasbourgeois, Hugo Roth Raza, compte plusieurs vidéos de parodies de musiques rap qui dépassent le million de vues.
  • Comédien, il explique cette nouvelle notoriété par un solide réseau d’amitiés et de connaissances, la diversité de ses centres d’intérêt pour la création et son ancrage local.

« Tout est allé très vite », s’étonne encore le youtubeur Hugo Roth Raza. En un peu plus d’une année, ses parodies sur des musiques rap cartonnent sur Internet. Les vidéos de ce Strasbourgeois comptent en effet plusieurs millions de visionnages. Certaines, comme Elle est bonne ta mère, une parodie du duo Vegedream X Ninho, postée sur sa chaîne il y a un peu plus d’un mois, affiche déjà près de 4 millions de vues. D’autres, comme Oula, une parodie d’Aya Nakamura, ont dépassé les 4,5 millions vues… « En général, elles dépassent toutes le million, mais sur plusieurs mois, avec des pics, des paliers. J’ai un public... »

Avec le tournage d’une parodie en moyenne par mois, Hugo Roth Raza pointe régulièrement en Top tendance sur YouTube et parfois même à la première place. Un succès grandissant qui ne doit rien au hasard. Ancien animateur scolaire, proche des jeunes, passionné de hip-hop et de rap depuis toujours, il est surtout un des comédiens à l’origine de la compagnie d’improvisation strasbourgeoise La Carpe Haute. Avec elle, il donne régulièrement des spectacles dans des festivals aux quatre coins de la France et même au-delà.

C’est pourtant à Paris que sa carrière s’est envolée avec l’interprétation de Mémé Gangsta, le personnage d’une mamie rappeuse qui « a plus de vices que de varices ». Un passage télévisé particulièrement remarqué lors de l’émission La France a un incroyable talent sur M6 « a été un tremplin », reconnaît Hugo Roth qui multipliait jusque-là les castings. « Après, on m’a appelé. »

« Tous les volets de la création »

Intermittent du spectacle, il rappelle l’importance de toucher à tout. « Faire juste des parodies sur Youtube, ça ne suffit pas. J’écris beaucoup, je m’intéresse à la réalisation, je travaille sur des courts-métrages, des mini-séries à développer sur différentes plateformes. C’est important d’être sur tous les volets de la création. Tu connais du monde, tu te fais de nouvelles relations, on te recommande. »

Autre secret de son succès, être raccord dans ses vidéos avec l’actualité ou un thème de société. Le bac, les « gilets jaunes », le monde du football… Mais aussi filmer avec la même équipe, des amis strasbourgeois comme le réalisateur Tim Rigaud et l’ingénieur technique Vincent Oliveira. « Je ne filme que dans la région, ajoute le youtubeur. J’ai toute la logistique à portée de main, les autorisations, les lieux, les figurants, les comédiens. Je travaille avec des copains, des troupes de danseurs locaux. Des boîtes de production parisiennes m’ont sollicité, mais je précise toujours que je filme ici. »

S’il concède que la conception et l’écriture de ses vidéos sont chronophages, qu’il doit faire des choix et des concessions entre son métier de comédien et de youtubeur, il reste lucide sur sa nouvelle notoriété, bien conscient d’être loin encore au classement des youtubeurs français. Mais sa progression fulgurante fait parler dans le milieu. « Certains très connus me disent qu’il leur a fallu trois ans avant d’atteindre ces chiffres. Mais j’ai plusieurs vidéos qui ont vite buzzé. »

Avec « un humour qui ne se moque pas », il reçoit aussi en retour des messages de remerciements des artistes : « Je trouve que trop souvent, les parodies attaquent les artistes. Moi je raconte une autre histoire, avec un personnage de fiction. A chaque fois, ils m’envoient un message perso sympa, comme Booba, Soprano ou PNL, un merci ou retweettent ma vidéo, me félicitent sur mon compte Insta. » Ça tourne donc pour le youtubeur strasbourgeois. Si le prochain titre parodié reste secret, on sait déjà qu’il sera tourné de nuit, le 20 octobre prochain. Patience donc.