#OasisStreetCan: La marque Oasis exclut la ville d'Issou, qui avait remporté le concours

WEB Les membres du Forum 18-25 de Jeuxvideo.com s’étaient mobilisés pour faire gagner Issou mais les « propos inacceptables » d’une partie d’entre eux ont conduit la marque à faire machine arrière

V. M.

— 

Tweets postés sur le compte officiel de la marque Oasis, le 1er juillet 2019 et supprimés le lendemain.
Tweets postés sur le compte officiel de la marque Oasis, le 1er juillet 2019 et supprimés le lendemain. — Capture d'écran Twitter Oasisbefruit

Cette histoire restera peut-être comme un cas d’école dans les cours de marketing. Oasis a lancé mercredi un concours intitulé « Oasis Street Can ». Les internautes étaient invités à se mobiliser sur Twitter pour la ville ou le quartier de leur choix, qu’ils devaient soutenir en la liant au  hashtag de l’opération dans un maximum de tweets.

A la clé : une distribution, dans la commune la plus plébiscitée, de canettes gratuites et à son effigie. A ce petit jeu, c’est Issou qui s’est imposée, comme l’a annoncé la marque de boissons sur son compte Twitter ce lundi.

« PS : les 18-25 vous êtes des oufs »

Pourquoi un tel enthousiasme pour cette commune des Yvelines de 4.100 habitants ? L’explication se trouve du côté du Forum 18-25 ans de Jeuxvideo.com. « PS : les 18-25 vous êtes des oufs [fous] », a d’ailleurs tweeté, avant de le supprimer, le compte Oasis après l’annonce des résultats en accompagnant le message d’un émoji pleurant de rire. De nombreux membres de ce forum utilisent un mème comme signe de ralliement : un Espagnol édenté, surnommé « El Risitas », pris d’un fou rire sur un plateau télé et qui, en voulant dire « Jésus », prononce « Issou ».

Certains membres du forum 18-25 ans ont utilisé ce mème comme une signature lors d’opérations de cyberharcèlement racistes et sexistes, une partie d’entre eux ayant d’ailleurs été condamnés pour cela.

Aussi, lorsque Oasis a annoncé la victoire d’Issou, une partie des habitués du forum controversé ont jubilé, et les détracteurs, effarés, ont appelé la marque à prendre ses responsabilités, une partie d’entre eux lançant le hashtag « Boycott Oasis ».

Les tweets haineux seront signalés par Oasis

Contacté par 20 Minutes, le groupe Orangina Suntory France, propriétaire d’Oasis, a annoncé la disqualification de la commune des Yvelines du concours. « La ville d’Issou a gagné haut la main ce concours, grâce à des tweets qui étaient jusqu’à présent bienveillants et respectueux, répond-il. Malheureusement, depuis l’annonce de la ville gagnante, les propos inacceptables de certains membres associés au forum JV 18-25 nous obligent à exclure la ville d’Issou du concours (…) car ce qu’elle représente (malgré elle) et les tweets associés sont totalement contraires aux valeurs de la marque Oasis. » Le même message d’explication a été publié sur Twitter, suscitant là encore des réactions vives et contrastées.

Par ailleurs, l’entreprise indique que « tous les tweets jugés irrespectueux et haineux seront automatiquement signalés à Twitter pour que la plateforme puisse prendre ensuite les mesures nécessaires. » Oasis, qui a toujours misé sur une communication ludique à base de jeux de mots fruités, est, avec ce concours, tombé sur un pépin.