Instagram: Quand des hashtags célèbrent les poils aux pattes

FOURRURE Sur Instagram, l’initiative encourage les femmes à balancer leurs rasoirs à la poubelle…

C.W.

— 

Des jambes.
Des jambes. — LTA/WENN.COM/SIPA

Vous aussi vous rêvez de vous libérer de la tyrannie du rasoir, crèmes dépilatoires et autres cires chaudes ? #Hairylegclub, #bodyhairpositivity, #hairylegsdontcare… Sur les réseaux sociaux, des hashtags encouragent les femmes à faire l’impasse sur l’épilation pendant l’été (et le reste de l’année tant qu’à faire), et à assumer la repousse des poils sur les jambes (et pas que).

Toutes à poils

Sur Instagram, un post de l’influenceuse Leandra Medine (« ManRepeller »), montrant ses jambes joliment velues, a beaucoup fait parler de lui.

Highlow not to be confused with hello but that too

A post shared by Leandra (Medine) Cohen (@leandramcohen) on

Face aux nombres de réactions qu’a engendrées ce post, l’influenceuse mode a tout de même décidé de poster une photo de ses jambes rasées le lendemain, précisant que ses poils étaient plus dus à la paresse qu’à un engagement particulier contre le rasoir.

Another day, another anklet, and behold a set of shaved legs. Not in response to Monday’s shoefie but mostly because I was/am not trying to make a statement with my body hair so much as I am lazy. Tbh, I prefer being shaven but often prioritize other things over it. To that point, tho, I had a pretty visceral reaction to the comments that responded to those who asked why I hadn’t shaved or waxed (meaning I was in disagreement with those who got mad at the people who wondered why I have not shaved.) Disagreement on an expression does not have to necessitate polarity though recently it seems like it does but I feel pretty strongly that we can be respectful in our differing opinions and still exist within the same feed — comment thread, even. K Luvubye

A post shared by Leandra (Medine) Cohen (@leandramcohen) on

Toujours est-il que cette initiative a inspiré plus d’une internaute, et les a incitées à assumer leurs jambes au naturel.

 

Et vous, êtes-vous prête à vous libérer du joug du rasoir ? Ou avez-vous franchi le cap depuis belle lurette ? Vous pouvez nous envoyer votre témoignage dans les commentaires ou en envoyant un mail à contribution@20minutes.fr. Vos récits nourriront un futur article.

 

Mots-clés :