VIDEO. Cyber-harcèlement: Le harceleur de Nikita Bellucci condamné à trois mois de prison ferme

JUSTICE «La peur change de camp», selon Eric Morain, avocat de Nikita Bellucci

B.C.

— 

Nikita Bellucci, en novembre 2014.
Nikita Bellucci, en novembre 2014. — COLLOT/SIPA

Eric Morain, avocat de Nikita Bellucci, annoncé sur Twitter que « le cyber-harceleur de Nikita Bellucci est condamné pour menaces de commettre un crime à 18 mois dont 15 mois sursis mise à l’épreuve par le tribunal correctionnel de Nanterre qui décerne mandat de dépôt. »

Comme l’indique Eric Morain, le condamné dormira donc ce soir en prison à la suire du mandat de dépôt. C’est une peine historiquement lourde pour une plainte de cyber-harcèlement. Elle survient deux jours après la condamnation de deux autres cyber-harceleurs qui avait menacé la journaliste Nadia Daam.

« Certains internautes sont déterminés à insulter »

Nikita Bellucci  avait porté plainte au moins de mai  à la suite des menaces de morts reçues sur ses différents réseaux sociaux. Régulièrement victime de cyber-harcèlement, l’ex-actrice de films X avait, au mois de mars, dénoncé un « rais » sur une de ses vidéos en direct initié par des internautes du forum « Blabla 18-25 » du site jeuxvideo.com. «  Certains internautes sont déterminés à insulter, harceler, à rendre les gens dingues, avait-elle alors expliqué à 20 Minutes. Si demain ils s’en prennent à quelqu’un qui n’est pas bien, qui est en dépression ou autre, cette personne peut se foutre en l’air. »

Comme le signale Eric Morain à la fin de son tweet, ce jugement favorable à Nikita Bellucci, ajouté à celui en faveur de Nadia Daam, dont il est également l'avocat, sonne bien l'impression que « la peur change de camp » entre harceleurs et harcelées.