«Buzzfeed» veut licencier son équipe française et cesser son activité

TRISTESSE Le dirigeant du site américain a annoncé la cessation d'activité de son antenne française qui avait démocratisé les articles sous forme de classements...

C.B.

— 

L'écran d'accueil de «Buzzfeed», surtout connu pour ses tests savoureux.
L'écran d'accueil de «Buzzfeed», surtout connu pour ses tests savoureux. — Capture d'écran / Buzzfeed

La venue du grand patron américain aura été une douche froide. Selon les informations de nos confrères du Monde, vérifiées par 20 Minutes, Scott Lamb, le dirigeant américain de Buzzfeed a annoncé ce jeudi le licenciement des quatorze employés de la version française du site et la cessation de son activité. Un choc pour les employés de ce pure-player créé en novembre 2013.

Depuis 2017, le site français affichait une audience en hausse et avait effectué quelques embauches. Mais, dans la même période, au Royaume-Uni, l'entreprise licenciait 20 personnes, 100 aux Etats-Unis. Au-delà des quiz qui ont fait son succès, la version française de Buzzfeed avait récemment développé un pôle « News » et sorti des informations exclusives sur Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen notamment.

Facebook, la racine du problème

Malheureusement pour le site, grandement diffusé sur les réseaux sociaux, le changement d’algorithme de Facebook​, qui favorise les contenus de nos amis plutôt que celui des médias, a fait baisser son trafic. La diversification de ses thématiques n’a visiblement pas suffi.