Données personnelles: Facebook a partagé vos données avec Apple, Microsoft et Samsung

VIE PRIVEE Parmi les informations données par Facebook à une soixantaine de fabricants de produits électroniques figurent, entre autres, le statut relationnel, la religion ou l'appartenance politique...

20 Minutes avec agence

— 

Facebook a partagé les données personnelles de ses utilisateurs avec une soixantaine de fabriquants de produits électroniques. (illustration)
Facebook a partagé les données personnelles de ses utilisateurs avec une soixantaine de fabriquants de produits électroniques. (illustration) — Alex Brandon/AP/SIPA

Nouveau séisme pour l Facebook. Selon une enquête du New York Times, le réseau social a permis à une soixantaine de fabricants de produits électroniques de puiser ces dix dernières années dans les données des membres de son réseau et de leur entourage.

Ainsi, Apple, Microsoft, Samsung ou Amazon ont pu accéder à des données précises telles que le statut de la relation, la religion, la sensibilité politique ou les événements ayant suscité l’intérêt des membres du réseau. Le tout sans consentement explicite de la part de l’utilisateur.

Facebook reconnaît des « partenariats »

La révélation provient d’un journaliste du New York Times. En se connectant à Facebook avec un téléphone de la marque BlackBerry, il s’est rendu compte que l’application Hub de BB10 avait récupéré cinquante types de données pour 556 de ses amis et pas moins de 294.258 de leurs propres amis.

Facebook a reconnu de son côté dans un communiqué avoir mis en place des partenariats de ce type qui avaient pour objectif de permettre à tous les détenteurs de smartphones de profiter de son application, peu importe le modèle utilisé. Mais les responsables du réseau social démentent le fait que ces données soient accessibles aux fabricants sans le consentement des utilisateurs.

Des pratiques qui se poursuivent

« Cela a été signalé en interne comme étant un problème de vie privée », a confié au journal américain l’ancien directeur de la conformité de Facebook en matière de protection de la vie privée. « Il est choquant de constater que cette pratique peut encore se poursuivre six ans plus tard, d’autant que cela contredit le témoignage de Facebook au Congrès », explique-t-il.

Depuis 2014, Facebook a pourtant assuré avoir mis fin à l’accès aux données des amis des utilisateurs pour les développeurs d’applications. Mais les fabricants d’appareils semblent avoir bénéficié de plus de souplesse.

>> A lire aussi : Espagne: Facebook visé par la plainte collective de ses 26 millions d'usagers

>> A lire aussi : VIDEO. Protection des données personnelles: Que va changer la nouvelle loi européenne pour les internautes?