« Koh-Lanta » : Avant Franck, d'autres candidats ont abandonné l'aventure

RETROSPECTIVE Avant Franck dans « Le totem maudit », d’autres candidats de « Koh-Lanta » ont jeté l’éponge

Clément Rodriguez
Franck a souffert dès le premier jour de « Koh-Lanta : Le totem maudit »
Franck a souffert dès le premier jour de « Koh-Lanta : Le totem maudit » — Capture d'écran/TF1
  • Ce mardi, TF1 diffusait le deuxième épisode de Koh-Lanta : Le totem maudit.
  • A la surprise générale, Franck a décidé de laisser en plan ses camarades de la tribu verte et d’abandonner l’aventure.
  • 20 Minutes rembobine le film et revient sur les départs volontaires qui ont ponctué l’histoire du jeu.

Impossible pour lui de revenir sur sa décision. Ce mardi, Franck a fait le choix de quitter Koh-Lanta : Le totem maudit. Ne se sentant pas au top de sa forme, celui qui s’est retrouvé avec la bouche paralysée dans le premier épisode a déclenché la colère de ses camarades puisque, depuis quelques années, les abandons volontaires ne sont plus remplacés dans le jeu de TF1. Tiens, d’ailleurs, comment les choses se sont-elles déroulées dans le passé ? Avant Franck, douze autres participants ont décidé de jeter l’éponge. Retour sur le cas de chacun d’entre eux.

Candice dans Koh-Lanta : Bocas del Toro (2003)

Et si Koh-Lanta était plus dur dans ses jeunes années ? Ou était-ce parce que les candidats n’étaient pas vraiment préparés ? Toujours est-il que la troisième saison du jeu s’est mal terminée pour six aventuriers qui ont déclaré forfait. Pour la plupart d’entre eux, il s’agissait d’évacuations dues à des blessures ou des soucis médicaux. Mais pas pour Candice qui a abandonné en plein milieu d’une épreuve de confort qui durait… 24 heures. Non, ça ne rigolait pas à l’époque. « Psychologiquement, je ne suis pas assez forte », expliquait-elle en pleurant.

Ali et Adrien dans Koh-Lanta : Palawan (2007)

Au cinquième jour de Koh-Lanta : Palawan, Ali convoque ses camarades de la tribu rouge pour leur annoncer une triste nouvelle. « Je n’ai pas envie de rester pour la suite de l’aventure. Ma famille me manque ». Ses copains d’infortune essayent de le retenir tant bien que mal mais le candidat affirme que sa « tête est ailleurs ». A l’époque, les candidats étaient remplacés. Pascale, éliminée lors du précédent conseil de l’équipe adverse, prend alors sa place.

On le sait, les coups de théâtre sont nombreux dans le jeu de TF1. La septième saison n’a pas échappé à la règle puisque au 28e jour, Adrien jette également l’éponge. Avant que l’épreuve de confort débute, Adrien demande à faire une intervention. « Après le conseil d’hier soir et le départ de Grégoire, j’ai trouvé cette élimination injuste. N’ayant moi-même plus aucune perspective de victoire, j’aimerais repartir et laisser ma place à Grégoire », annonce l’aventurier. Denis Brogniart accepte sa décision et le précédent éliminé revient donc pour tenter sa chance à nouveau. Grégoire sera éliminé deux jours plus tard.

Valérie dans Koh-Lanta : Caramoan (2008)

Au bout du quatrième jour, le moral de Valérie est au plus bas. Pas beaucoup de manioc, seulement quelques cocos, la faim prend le dessus. Exténuée, la candidate craque nerveusement et a l’impression de ne plus rien maîtriser. Elle finit par écouter son corps et apprend à ses compagnons qu’elle « commence à tomber en ruines physiquement » et qu’elle ne souhaite pas être un handicap sur les épreuves. Irya, éliminée le troisième jour, fait son retour chez les jaunes.

Kaouther dans Koh-Lanta : Palau (2009)

Lors de la première saison du génie Freddy, rien ne se passe comme prévu chez les Mawaï qui essuient huit défaites consécutives. C’est à la fin du cinquième épisode, lors du conseil, que Kaouther prend une décision radicale. « J’abandonne ce soir. Ce n’est pas le Koh-Lanta dont j’avais rêvé », lance-t-elle face à Denis Brogniart. Elle récupère son flambeau alors même qu’elle était immunisée pour ce tour. La mésentente générale du camp aura eu raison de sa motivation.

Jennifer dans Koh-Lanta : Viêtnam (2010)

Le sixième épisode de Koh-Lanta : Viêtnam démarre sur un coup de théâtre. Sur l’île rouge, Jennifer voit la vie en noir et décide de faire son sac. « Je préfère partir la tête haute de moi-même plutôt que d’attendre l’élimination », dit-elle face caméra. Devant ses camarades, elle explique en être « au stade du ras-le-bol ». Les mots de ses confrères n’y changeront rien, pas même ceux de Claude, fidèle à lui-même dès sa première saison. « Des fois, on ne fait pas du tout ce que l’on veut pour soi-même, on le fait surtout pour les autres », lance-t-il avant de la traiter d’égoïste.

Steve et Naouel dans Koh-Lanta : Raja Ampat (2011)

Encore une saison dans laquelle on compte deux départs volontaires. Le premier est celui de Steve. Après huit jours de survie, l’aventurier n’arrive pas à surmonter le manque de son fils âgé d’un an. Se rendant compte qu’il n’est pas « aussi fort qu’il le pensait », Steve fait appel à Denis Brogniart et repart avec lui, direction la France. A partir de cette saison, les départs ne sont plus remplacés.

Dans l’épisode suivant, c’est au tour de Naouel de déclarer forfait. « Je la vomis, cette île », se plaint-elle, parlant de « l’une des périodes les plus difficiles de [sa] vie ». Sa décision tire les larmes à ses compagnons d’infortune qui perdent donc un autre membre de leur équipe, juste après l’abandon de Steve. Ses difficultés liées à « la faim, la pluie et les épreuves » ont visiblement été sous-estimées.

Manon dans Koh-Lanta : Johor (2015)

Un départ volontaire motivé par une déconvenue médicale. En arrivant sur le lieu de l’épreuve de confort, Manon fait un malaise et s’écroule sur le sable. Evidemment, elle ne dispute pas le jeu et est placée en observation. Le lendemain, alors qu’elle est déclarée apte à reprendre le cours de son aventure, Manon préfère abdiquer, ne se sentant pas assez en forme. Elle écrit alors une lettre que son équipe reçoit dans une bouteille. Manon indique quitter le jeu « avec regret mais l’intime conviction d’avoir été au bout. »

Charlie et Marius dans Koh-Lanta : Thaïlande (2016)

Il s’agit peut-être de l’abandon le plus sujet à polémique. Après 48 heures sur l’île, Charlie quitte l’aventure à cause de sévères migraines. La candidate expliquera qu’elle avait besoin d’un traitement spécifique que la production n’était pas en mesure de lui fournir. Il s’agit donc d’un abandon médical que les images ont fait passer pour un abandon volontaire : dans l’épisode, Denis Brogniart explique que son départ n’était pas imposé par le médecin. Contestant les faits, Charlie décide de boycotter la finale de la saison.

Deuxième épisode, deuxième départ. Après Charlie, le cadet de la compétition Marius jette lui aussi l’éponge. « Je détruis un rêve de gosse, je le sais. Mais je n’ai plus envie de gagner Koh-Lanta. Je ne prends aucun plaisir à être là, il faut que je parte », explique-t-il. Lui qui était venu chercher une vraie aventure se sentait étouffé par les caméras et les dispositifs de sécurité.

Brahma dans Koh-Lanta : Cambodge (2017)

Lors de l’édition tournée au Cambodge, le début de l’épreuve de confort a de nouveau été le théâtre d’un rebondissement. Parmi les bleus, Brahma décide « d’appliquer [son] droit d’abandon ». Malgré les paroles réconfortantes de ses adversaires, rien n’y fait. Il part avec une petite pique signée Denis Brogniart : « Je pense que, comme tous ceux qui ont abandonné avant vous dans Koh-Lanta, vous le regretterez ». Sa sentence était irrévocable.