« Koh-Lanta » : « Je ne savais pas qui était à l’origine de mon élimination », confie Namadia

INTERVIEW Le candidat éliminé ce mardi est le premier membre du jury final de « Koh-Lanta : La légende »

Propos recueillis par Clément Rodriguez
— 
Namadia, candidat de « Koh-Lanta : La légende »
Namadia, candidat de « Koh-Lanta : La légende » — ©A.ISSOCK/ALP/TF1
  • TF1 diffusait le neuvième épisode de Koh-Lanta : La légende ce mardi soir.
  • Au terme de la première épreuve des bannis post-réunification, Namadia s’est incliné face à Coumba. La veille, il avait été éliminé à la surprise générale par Alix, Alexandra et Clémence.
  • « Pourquoi pas Claude ? Est-ce qu’à un moment donné, il a plus d’impact ? C’est à elles qu’il faut poser la question », s’interroge le candidat auprès de 20 Minutes.

Un petit tour dans l’arène et puis s’en va. Ce mardi, Namadia a fait ses adieux à Koh-Lanta. La semaine dernière, le candidat s’est fait brusquement éliminer par Alix, Alexandra et Clémence. D'après cette dernière, c’est parce que Namadia avait déjà un bulletin à son nom à la suite de sa défaite lors de l’épreuve d’immunité que leur choix s’est porté sur lui. « La voix contre moi n’a pas servi à grand-chose quand vous faites les comptes […] elles pouvaient faire tomber n’importe qui », indique Namadia qui se demande pourquoi elles n’ont pas préféré voter contre Claude.

Lors du conseil de votre élimination, Jade et Laurent disent que vous étiez « à fond » sur Alexandra. Qu’est-ce qu’ils voulaient dire par là ?

Je m’entendais super bien avec Alexandra. On échangeait beaucoup, on discutait, on rigolait. J’avais même dit qu’on la protégeait. Quand on va au conseil, Jade me dit qu’elle ne la sent pas : « viens, on change, on part sur Alexandra, on ne sait jamais ». Et je lui ai dit : « non, non, non, pas Alexandra, c’est quelqu’un que j’apprécie, c’est hors de question. » C’est pour ça qu’au conseil, Jade dit que je n’arrêtais pas de la défendre.

Est-ce que la réaction de Jade, qui était en larmes et qui voulait partir à la suite de votre élimination, vous a étonné ?

Ça m’a étonné parce que je me suis dit qu’elle a été touchée, que ça l’avait vraiment vexée. C’est une chose que je peux comprendre parce qu’on a beaucoup échangé avec Jade, on s’est bien entendus tout de suite et c’est la personne qui me protégeait et que je protégeais. Elle était chez les filles et me disait ce que voulaient faire les filles, et moi chez les garçons, je lui disais ce que voulaient faire les garçons. On était un peu les deux espions de chacun des groupes.

Alix, Alexandra et Clémence n’auraient pas voté contre vous si vous n’aviez pas terminé à la dernière place de l’épreuve d’immunité. Est-ce que vous vous en voulez toujours ?

Quoi qu’il arrive, je m’en veux de cette dernière place. J’aurais dû me battre plus et ne pas être le dernier. Clémence propose à Alexandra et Alix de voter contre Claude et elles refusent de voter Claude. Mais Clémence leur fait la proposition… Donc après, pourquoi pas Claude ? C’est à elles qu’il faut poser la question. La voix contre moi n’a pas servi à grand-chose quand vous faites les comptes. Avec l’amulette que Clémence a donnée à Alix et leurs trois voix, elles pouvaient faire tomber n’importe qui. Si je n’avais pas eu cette voix, ça aurait peut-être changé les choses. Mais ma voix en plus, quand on fait les comptes, elle ne sert pas à grand-chose.

Vous dites qu’il faut leur demander pourquoi elles n’ont pas voté contre Claude. Mais selon vous, pourquoi ne l’ont-elles pas fait ?

C’est la question que je me pose. Quand Clémence leur propose Claude et qu’elles disent « non, pas Claude », je ne comprends pas. Claude est jaune, il n’a pas partagé l’aventure avec vous, vous ne le connaissez pas. Donc pourquoi pas Claude ? Est-ce qu’à un moment donné, il a plus d’impact ? C’est à elles qu’il faut poser la question.

Et est-ce que vous leur en voulez toujours ?

Non, je ne leur en veux même pas. Alix, depuis le début, c’est un peu « soit toi, soit moi. » Clémence, je n’ai pas compris pourquoi elle a voulu rentrer dans ce jeu-là de prendre parti pour les rouges alors qu’elle n’avait rien à voir. Elle n’était pas du tout visée, elle n’était pas en danger. Le vote d’Alexandra, je ne l’ai pas compris. C’est un choix, c’est le jeu. Le tout dans Koh-Lanta, c’est quand vous faites des choix, il faut les assumer après et ne pas se trouver d’excuses.

Alexandra a brisé le lien qui vous unissait en votant contre vous, mais est-ce que vous avez tenté tous les deux de faire table rase en reprenant contact ?

Jusqu’à mardi dernier, je ne savais pas qui était à l’origine de mon élimination. Je ne savais pas pourquoi mon nom était sorti et qui l’avait proposé. Mardi, j’ai compris que c’était Alexandra. Depuis qu’on est rentrés, je ne savais pas qui c’était. Effectivement, je n’ai pas encore eu le temps d’en parler avec elle mais je pense qu’on en discutera. On est des grandes personnes, on peut discuter en tant qu’adultes.

Sur le bilan global de votre saison, est-ce que vous regrettez une chose en particulier ?

J’ai kiffé mon aventure. Sur ça, je n’ai pas de regret. Le seul regret que je pourrais avoir, quand on m’a dit de voter contre Alexandra, j’aurais dû me dire « oui, je m’en fous, tant que ce n’est pas moi, je m’en fous. » Mais à ce moment-là, je n’ai pas pensé comme ça. Peut-être que si j’avais pensé comme ça, je serais encore dans le jeu aujourd’hui.

Quelle a été la plus grande différence entre cette aventure et celle que vous avez vécue en 2012 ?

Ça n’a rien à voir. En 2012, j’étais dans le contrôle dans le sens où je ne disais pas tout ce que je pensais, je contrôlais tout ce que je faisais, tout ce que je disais. Là, c’était tout l’inverse, je me suis vraiment lâché. De tous les retours que j’ai eus, les gens me disent que ça se voit que j’ai pris du plaisir et les gens qui me connaissent me disent qu’on me voit à la télé comme on me voit dans la vie de tous les jours. Pour moi, ça reste une petite victoire.