« Koh-Lanta » : « Laure et Maxine ont complètement changé d’attitude » à la réunification, confie Magali

INTERVIEW Elle était considérée comme le « phénix » de cette saison de « Koh-Lanta » mais a été éliminée juste avant l’orientation

Propos recueillis par Clément Rodriguez
— 
Magali, candidate de « Koh-Lanta : Les armes secrètes »
Magali, candidate de « Koh-Lanta : Les armes secrètes » — A.ISSOCK
  • Ce vendredi soir, TF1 diffusait le onzième épisode de Koh-Lanta : Les armes secrètes.
  • Celle qui se retrouve à la pire des positions, c’est Magali, éliminée aux portes de la finale sans avoir pu défendre ses chances lors de l’épreuve de l’orientation.
  • « Je savais qu’il allait encore y avoir anguille sous roche, que j’étais encore une fois sur un siège éjectable », confesse la candidate à 20 Minutes.

Elle a touché la finale du bout des doigts mais ne sera pas de la partie pour l’épreuve d’orientation. Ce vendredi, Magali a été éliminée de Koh-Lanta par ses ex-camarades rouges, qui lui avaient pourtant promis de ne pas voter contre elle. Elle aurait pu s’en sortir si Lucie ( encore elle) n’avait pas sorti son arme secrète : le détournement de vote. Sans cet avantage, l’ancienne jaune aurait vu son flambeau s’éteindre. « Elle se fait accepter par les rouges au détriment d’une rouge donc c’est super bien joué », confie Magali à propos de Lucie pour 20 Minutes.

Lors de votre élimination, vous dites « Comme quoi, ça ne tient pas à grand-chose les paroles ». Quelle est la promesse qui avait été faite ?

Quand je suis revenue à la suite de la blessure de Gabin, les filles étaient apparemment ravies que je revienne et m’ont suggéré une alliance qu’on a appelée « l’alliance du petit doigt », girl power ! Apparemment, il y avait des tensions entre les garçons et les filles, qui ont commencé à réaliser qu’en m’éliminant, elles n’étaient plus que deux. Donc c’est bien, elles ont mis du temps mais elles ont réalisé qu’effectivement c’était compliqué. L’idée, c’était de rester soudées jusqu’au bout. Laure m’avait notamment promis qu’elle ne voterait plus jamais contre moi.

Donc d’après vous, c’est Lucie qui sortait ? Vous ne vous attendiez pas à être éliminée lors de ce conseil ?

Non, je n’aurais pas été aussi présomptueuse que ça, je savais qu’il allait encore y avoir anguille sous roche, que j’étais encore une fois sur un siège éjectable. Lucie a quand même réussi un coup de maître en se faisant une place [parmi les anciens rouges]. Après, c’est magique, c’est fantastique, elle a un coup de cœur pour Maxine. On ne sait pas d’où ça sort mais elle a un coup de cœur, c’est top, ça tombe bien en plus. Elle se fait accepter par les rouges au détriment d’une rouge donc c’est super bien joué.

Vous avez utilisé une arme secrète lors d’un conseil au début de l’aventure et vous sortez à cause de celle de Lucie. Alors, les armes secrètes, bonne ou mauvaise chose ?

Je vais dire que c’est une bonne chose parce que sinon on aurait fait cette interview dès le deuxième épisode (rires). C’est le thème de la saison dont on peut dire que je suis à fond dans le thème.

Vous en voulez toujours à Laure et Maxine, six mois après ?

On dit « six mois après » mais il faut quand même penser qu’on voit les émissions en même temps que les téléspectateurs et donc il y a des choses que l’on n’a pas entendues pendant le tournage dont on se rend compte aujourd’hui. Forcément, ça remet un peu d’huile sur le feu. Ça nous titille encore un petit peu mais je pense que le temps fera les choses et j’espère qu’on sera tous apaisés.

Lorsque Maxine justifie son vote, elle dit que vous vous êtes éloignée d’elle. Est-ce que c’est le cas ?

Non, je ne suis pas du tout d’accord, je ne me suis pas du tout éloignée. À partir du moment où elles ont mis les pieds sur l’île de la réunification, Laure et Maxine ont complètement changé d’attitude et l’alliance du petit doigt a explosé en éclats. Elles étaient plus dans le fait de conquérir des jaunes, de se faire apprécier et d’aimer tout ce qui pouvait être dit par n’importe qui, que dans le fait d’être soudées. Je ne me suis pas éloignée. Il ne faut pas oublier que sur deux heures d’émission, on résume trois jours d’aventure. Peut-être que l’on ne voit pas tout non plus et que ma réaction était peut-être due à des choses qui ne sont pas apparues.

Vous avez été en danger tout le long de votre aventure. Comment avez-vous géré ça ?

Ça a montré ma force de caractère où j’ai dû être posée et dans l’adaptation à chaque fois, dans la réactivité aussi en fonction de la situation à affronter. Ça démontre vraiment mon côté force tranquille, ça me correspond aussi. Ça prouve que je fais preuve de combativité, qu’à chaque fois, je me suis défendue. De toute façon, je n’avais pas trop le choix.

Est-ce que vous regrettez quelque chose ?

Je n’ai aucun regret. Je suis très contente, je ne retiens que le positif de l’aventure. Je suis restée moi-même, entière, je n’ai pas eu besoin d’écraser les autres pour avancer et faire de belles choses, je n’ai jamais fléchi. Aujourd’hui, j’ai d’autres projets qui vont être mis en place et je suis ravie de faire partie de cette nouvelle famille de Koh-Lanta parce qu’il y a quand même beaucoup de monde qui souhaiterait avoir fait cette aventure à ma place. J’ai cette chance et je ne regrette absolument rien.