« Koh-Lanta » : L’émission est-elle allée trop loin avec les armes secrètes ?

« I DON’T WANT THIS » Le collier d’immunité instantané de Laëtitia réduit à néant en raison du bracelet noir dégaîné par Lucie, ça fait beaucoup d’informations pour un seul épisode de « Koh-Lanta »

Clément Rodriguez

— 

Lucie a trouvé un bracelet noir, ce que le public n'a pas beaucoup aimé
Lucie a trouvé un bracelet noir, ce que le public n'a pas beaucoup aimé — ©A.ISSOCK/ALP/Capture TF1
  • La semaine dernière, Laëtitia et Vincent faisaient leurs adieux à Koh-Lanta avec pertes et fracas, non sans éveiller les soupçons du public.
  • La candidate et le candidat auraient dû être sauvés grâce à leur collier d’immunité, mais l’arme secrète de Lucie a tout chamboulé.
  • « Les colliers d’immunité, et les armes secrètes cette saison, sont placés par la production en amont du début de tournage et donc avant l’arrivée des aventuriers sur leur camp », assure la production à 20 Minutes.

Avant même que cette édition de Koh-Lanta ne démarre, on se posait déjà la question :  fallait-il s’attendre à une saison encore plus stratégique que d’habitude ? En nous présentant les différentes armes secrètes, la production assurait que ces nouveautés ne devaient pas « transformer l’intégralité de Koh-Lanta en jeu stratégique », selon les mots du producteur, Julien Magne, qui précisait lors de la visioconférence de presse qu’il y aurait toujours autant d’affrontements sur les épreuves et de débrouille sur le camp.

Dix semaines plus tard, force est de constater que le public se souvient plus des trahisons des uns et des autres plutôt que des essais infructueux des jaunes pour tenter d’allumer le feu sur leur camp. Ça, c’est un peu le cas tous les ans. Mais une ligne semble avoir été franchie à la fin du neuvième épisode. Les victimes ? Vincent et Laëtitia. L’arme du crime ? Le bracelet noir de Lucie. Le mobile de la coupable ? Aider son amie Maxine.

Incompréhension et injustice

L’usage de cette arme secrète ultime aurait pu être une réussite aux yeux des téléspectateurs et téléspectatrices si tout ne s’était pas enchaîné aussi rapidement : Laëtitia qui découvre son collier d’immunité, Lucie qui décide d’aider Maxine alors qu’elle est elle-même protégée, tout ça lors des destins liés… Détail non négligeable, le fait que Vincent, le chouchou du public de la saison, en paie les pots cassés, n’a pas aidé à calmer les ardeurs des internautes.

« Ce qui m’a le plus choquée, c’est le fait que le collier d’immunité ait été relégué à un simple artifice alors que symboliquement, c’est l’une des armes les plus importantes de Koh-Lanta. On est partagé entre incompréhension et injustice », témoigne Malika, une lectrice de 20 Minutes. Selon elle, « on ressent vraiment l’omniprésence de la production à travers l’écran, c’est très scénarisé », ce qui la pousse à arrêter de regarder cette saison dès à présent.

D’autres internautes ont exprimé leur affliction à la suite des événements du neuvième épisode. A l’instar de Maé, 24 ans : « Le coup du bracelet noir, c’était clairement trop. Si cette arme secrète avait été trouvée avant ou après, ça m’aurait moins choquée. Mais là, on a le sentiment qu’elle était clairement disposée ici et maintenant pour éliminer le binôme Vincent/Laëtitia. »

Kyrian, un autre fidèle du programme de TF1, abonde : « Les armes secrètes donnent trop de rebondissements “insensés”, ce qui fait perdre du charme à l’émission. Lors des éditions précédentes, le plus intéressant était de voir les candidats se battre pour une immunité, ou alors essayer par tous les moyens de rallier des gens avec eux pour essayer de se sauver au conseil… Cette année, on sent qu’il y a moins ce côté-là », se désole-t-il.

Des armes placées « en amont du début de tournage »

Face au tollé quasi-général qui a éclos vendredi soir après l’élimination de Vincent et Laëtitia, Denis Brogniart a tenu à défendre son point de vue lors de son débriefing hebdomadaire en direct sur Instagram, depuis le lieu de tournage de la prochaine saison. « Je comprends que certains n’ont pas apprécié le bracelet noir, cette arme secrète. C’était la plus dure, la plus difficile, a lancé l’animateur. Vous me connaissez depuis une vingtaine d’années, je suis en train de tourner le Koh-Lanta des 20 ans. À un moment ou à un autre, s’il vous plaît, ne parlez ni de tricherie, ni de trucage ».

Ces deux mots sont effectivement beaucoup apparus sur les réseaux sociaux vendredi soir, au moment de la découverte du bracelet noir par Lucie. Toutefois, la production se défend de cacher les armes secrètes comme bon lui semble au fil des épisodes. « Les colliers d’immunité, et les armes secrètes cette saison, sont placés par la production en amont du début de tournage, et donc avant l’arrivée des aventuriers sur leur camp, assure-t-elle à 20 Minutes. À ce moment sont alors réalisés certains gros plans du collier, ou arme secrète, qui pourront servir au moment du montage s’il ou elle est trouvé. »

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que l’émission de TF1 est accusée de manipulation, comme le rappelle la production. « Il y a aussi eu beaucoup de commentaires lorsque Clémentine, sur l’édition Le Combat des héros, avait trouvé un collier d’immunité. Les internautes avaient eu beaucoup de méfiance et appelé au boycott car ils voulaient la voir sortir », souligne-t-elle, arguant que les nombreuses réactions de vendredi dernier « sont à la hauteur de l’affection qu’ont les téléspectateurs vis-à-vis de l’aventurier qui trouve le collier ou qui sort de l’aventure par un collier. »

Quel impact sur les audiences ?

Pour Damien Jodeau, animateur du podcast Autour du feu, consacré à l’émission, « ce sont les énormes ficelles de l’élimination de Vincent et Laëtitia » qui ont provoqué autant de vives réactions sur les réseaux sociaux, allant même jusqu’à un appel au boycott. Pour rappel, Laëtitia n’a pas trouvé un simple collier d’immunité mais un collier instantané, qu’elle ne pouvait jouer que le lendemain. « La volonté de la prod de créer du drama inutile en ajoutant un collier valable uniquement au prochain conseil, annulé par un bracelet trouvé juste après, c’est gros, beaucoup trop gros. »

Selon lui, les doutes « sur certains colliers trouvés opportunément par des candidats qui étaient en danger » traduisent l’incompréhension du public face à la mainmise de la production sur le déroulé naturel du jeu. En clair, pourquoi ne pas laisser les candidats se frayer un chemin vers la victoire eux-mêmes sans collier ou arme secrète ? « En off, beaucoup de candidats se sont plaints de l’interventionnisme de la prod », estime l’animateur du podcast. Le public, lui, ne s’est pas caché pour se plaindre des rebondissements à répétition. Cela aura-t-il un impact sur les audiences du jeu ? Réponse dès samedi matin.