« Koh-Lanta » : « Cette lassitude d’être toujours le moteur est fatigante », relate Aurélien

INTERVIEW Aurélien, le chef de la tribu jaune, a été éliminé alors qu'il ne s'y attendait pas du tout

Propos recueillis par Clément Rodriguez

— 

Aurélien, candidat de « Koh-Lanta : Les Armes Secrètes »
Aurélien, candidat de « Koh-Lanta : Les Armes Secrètes » — ©A.ISSOCK/ALP/TF1
  • TF1 diffusait ce vendredi le cinquième épisode de Koh-Lanta : Les armes secrètes.
  • Surprise, stupéfaction, ébahissement… Il n’y a pas assez de mots pour qualifier la réaction d’Aurélien après son élimination causée par les membres de la tribu jaune.
  • « Quand je me suis retrouvé à l'infirmerie [...], ils étaient tous dans l’attente que je revienne. C’est paradoxal de me virer quelques jours plus tard », remarque le candidat pour 20 Minutes.

Ce serait un euphémisme de dire qu'il ne l'avait pas vu venir. Et pourtant, au terme du cinquième épisode de Koh-Lanta, c'est bien le flambeau d'Aurélien que Denis Brogniart a éteint. La surprise est totale pour le candidat qui subvenait à tous les besoins de ses camarades mais qui, d'après eux, aurait manqué de tact dans ses relations avec les membres de sa tribu. Malgré ce départ précipité, le pharmacien garde un précieux souvenir de son aventure et confie ses sentiments autour de son élimination à 20 Minutes.

Cinq mois après la fin du tournage, êtes-vous toujours abasourdi ?

Très franchement, je suis quelqu’un qui va vraiment de l’avant. Même quelques heures après mon élimination, je commençais déjà à essayer d'avancer. Ce n’est qu’un jeu, quelque part j'ai aussi mal joué donc j’en paye le prix. J’ai ma part de responsabilité donc je l’assume et c’est vrai que c’est très décevant parce que j’avais à cœur de me donner et d’aller loin dans cette aventure-là. Évidemment, il y a de la déception et encore aujourd'hui, j'ai des petits regrets. 

Quand Shanice vous dit « T’es la personne en qui j’ai le moins confiance sur ce camp », vous comprenez pourquoi ?

Non, absolument pas, on se cherche des excuses. Clairement, leur stratégie est belle, le joueur que je suis reconnait quand l’adversaire joue bien. Par contre, leur explication n’a aucun sens. Autant qu’on me dise qu’on se rapproche de la réunification, que les gros potentiels comme le mien, sportif, logique et bon en survie, font un peu d’ombre. Ça, ça me va très bien comme explication. Ça me fait doucement rigoler parce que je sais pertinemment que j’ai toujours œuvré pour cette équipe, je l’ai portée vers le haut. Quand il a fallu, tous les matins, sortir du lit en premier et me rendre compte que quand j'arrivais les bras chargés de crabes, les autres étaient à peine en train d'enlever ce qu'ils avaient au coin des yeux, ça me fait un peu rigoler.

Ce qui est particulier, c’est que personne n’a jamais osé vous dire quoi que ce soit…

Tout à fait. L’ambiance était plutôt très positive. Thomas m’avait toujours juré qu’il ne voterait pas contre moi, ce que j'avais cru bêtement parce qu’il s’était énormément confié à moi, on avait vraiment discuté pendant très longtemps sur beaucoup de sujets. C’est vrai que ça m’a surpris. Laetitia, je pense qu’elle n’a pas tout à fait saisi ce qui se jouait derrière mon élimination. En ne venant pas me parler, elle signe mon arrêt de mort mais elle perd aussi le gros avantage que représente le talisman en mode attaque. Ça veut dire qu'elle n'a même pas gambergé là-dessus en se disant que ça allait être problématique pour elle.

Dans cet épisode, Shanice dit « Aurélien ne se doute absolument pas que les gens en ont marre de lui. » Est-ce que vous auriez aimé qu’on vous le dise en face ?

C’est surtout que Shanice s’est vantée à maintes reprises qu'elle était l'honnêteté même or elle n’est jamais venue me parler de quoi que ce soit. Ça, c’est la première chose. Par contre, là où c’est plus gênant, c'est que Laetitia est celle qui aurait dû venir m'en parler. Si elle avait eu une logique de fonctionnement de Koh-Lanta, elle se serait souvenue que le talisman était commun et qu'on s'était dit qu’on se protégerait l’un et l'autre. Si elle s’en sort sur la sortie d’avant et que les gens ne votent pas contre elle, c’est aussi parce qu’avec Shanice, on a œuvré pour qu’elle reste. Moi, je n'avais pas forcément œuvré pour les bonnes raisons parce que j’avais en vue le talisman mais néanmoins, j’ai rempli ma part du contrat. D’un point de vue stratégique, Laetitia est passée à côté.

Si vous aviez eu le choix, auriez-vous préféré ne pas être chef ?

Dans Koh-Lanta, je partais du principe qu’il ne fallait jamais être chef, c’est une position bien trop risquée. Pour les plus mous, vous allez être trop directif et pour les plus durs, vous allez être trop laxiste. Vous ne pouvez pas plaire à tout le monde et ça vous colle forcément une cible dans le dos. Je n’aurais surtout pas voulu être chef d’autant plus quand je me rends compte que je suis avec Laetitia qui, en termes de leadership et d'envie d'être cheffe, est proche du néant. Et en plus, je récupère le talisman qui est un peu un cadeau empoisonné. Soit je peux m'en servir comme d'un collier, je me sauve mais j'ai les filles contre moi. Soit je m'en sers en attaque mais ça veut dire qu’il faut forcément que je garde Laetitia sous le coude.

Dans votre équipe, vous gériez la chasse, la pêche, le feu… Est-ce que vous regrettez d’avoir composé cette tribu ?

Je sais que c’est quelque chose qu'on aurait pu se dire mais non, cette équipe vaut ce qu’elle vaut. On arrive malgré tout à performer sur des épreuves face à des Rouges ultra physiques et qui n’ont jamais démérité. J’estime que l’équipe formée est valable, je ne peux pas tout leur mettre sur le dos. C'est sûr que j’aurais aimé avoir des gens qui me secondaient. Au bout d'un moment, cette lassitude d’être toujours le moteur est fatigante. Et il y a le côté ingrat de se dire qu’ils me virent alors que le matin même je leur ramène trois bols de crabes, des poissons. Je me dis « là quand même, les ingrats ils me virent alors que je fais tout. » C'est pour ça que je leur dit que je pense qu'ils vont le regretter. Ce n’est pas de la hargne, c’est vraiment réfléchi, je le pense réellement. Quand je me suis retrouvé à l'infirmerie, il ne s’est rien passé de la journée, personne n'a rien foutu sur le camp et ils étaient tous dans l’attente que je revienne. C’est paradoxal de me virer quelques jours plus tard.

Est-ce que vous avez pu reparler de votre élimination à tête reposée avec les autres membres de votre équipe ensuite ?

Thomas s’est excusé, il est revenu vers moi quand j’abordais la question. Je n'en veux absolument à personne, je n’ai aucune animosité et ce n’est pas à moi de juger la façon dont ils ont joué. Myriam a aussi émis quelques réserves sur le fait qu’en effet, ce n’était pas la meilleure solution sur le moment. Shanice, non, je n'ai pas eu de retour de sa part. Mais de l’eau a coulé sous les ponts, je vois Koh-Lanta comme une parenthèse enchantée dans ma vie et je ne garde aucun grief envers eux.