« Koh-Lanta : Les armes secrètes » : Faut-il s’attendre à une saison encore plus stratégique ?

YEYEYEYAYE La nouvelle édition du jeu d’aventure de TF1 démarre ce vendredi et met en avant le côté stratégique des candidats et candidates

Clément Rodriguez

— 

Denis Brogniart et son arme secrète : le totem de « Koh-Lanta »
Denis Brogniart et son arme secrète : le totem de « Koh-Lanta » — ©A.ISSOCK/ALP/TF1
  • Koh-Lanta, c’est reparti ! Le jeu d’aventure revient tous les vendredis sur TF1 dès 21h05.
  • La nouvelle saison de l’émission se nomme « Les armes secrètes » et promet de nombreux rebondissements au moment du conseil.
  • Ces nouvelles cartes mises entre les mains des joueurs et des joueuses ne risquent-elles pas de faire du programme un jeu 100 % stratégique ?

Il ne fait plus aucun doute que Koh-Lanta et le Monopoly ont bien plus de points communs qu’il n’y paraît. Une partie, c’est sympa quand tout le monde joue en suivant les règles, mais ça devient bien plus amusant quand tout est chamboulé par les stratégies des uns et des autres. Et croyez-nous, votre achat des quatre gares dans le jeu fera pâle figure quand vous découvrirez les rebondissements promis par la production de l’émission de TF1 cette saison.

Dans le premier épisode de cette nouvelle édition lancée ce vendredi, Denis Brogniart présentera « les armes secrètes », des éléments petits par leur taille mais grands par leur pouvoir. Elles pourront bouleverser le cours du jeu en renversant les stratégies établies. Le détournement de vote, par exemple, permet de priver quelqu’un de bulletin et de prendre sa voix. Le quitte ou double, lui, permet de provoquer quelqu’un en duel au conseil.

Enfin, le bracelet noir, quant à lui, annule le pouvoir d’un collier d’immunité joué au conseil après les votes et après les dépouillements. De quoi bousculer toutes les certitudes des aventuriers et aventurières jusqu’à la dernière minute, et faire de Koh-Lanta un jeu encore plus stratégique qu’il ne l’était déjà.

Un bonus aux « impacts très forts »

À l’instar des colliers d’immunités introduits dans l’émission il y a dix ans, les armes secrètes vont venir perturber tout le côté stratégique du programme. Julien Magne, le producteur de Koh-Lanta, compare l’existence de ces amulettes à « une épée de Damoclès » qui se place au-dessus de la tête des candidats et candidates. « C’est venu tendre encore un peu plus les stratégies des avant-conseils et ça a eu un impact très fort sur l’ensemble des émissions et sur la façon de jouer des aventuriers », promet-il lors de la présentation de la saison à la presse.

Les joueurs et joueuses vont-ils en profiter pour réaliser des coups de maître ? Ou, comme Lola la saison dernière avec son collier d’immunité, céderont-ils leur arme secrète à l’un de leurs camarades ? « On a été surpris plusieurs fois de la manière dont ils se sont emparés de ces armes et dont ils les ont jouées », avoue le producteur. Selon lui, ces nouveautés auront « des impacts très forts » sur le déroulé de l’aventure, avec « des retournements de situation assez incroyables. »

Pimenter sans brusquer

Toutefois, l’aspect stratégique de l’émission n’est pas du goût de tous les téléspectateurs et téléspectatrices. Si certains y sont attachés (pensant que Koh-Lanta sans trahison, ça s’appelle Fort Boyard), d’autres pensent carrément que ça s’assimile plutôt à de la triche et préfèrent l’aspect sportif du programme.

En mettant l’accent sur les armes secrètes (puisqu’il s’agit tout de même du nom de la saison), la production a dû veiller à ne pas se mettre à dos une partie du public. « Il ne fallait pas que ces armes secrètes transforment l’intégralité de Koh-Lanta en jeu stratégique, avertit Julien Magne. Il y a toujours cet affrontement Jaunes/Rouges, la débrouille, le système D, la survie et l’affrontement sur les épreuves. »

Ainsi, la production a pesé le pour et le contre avant de signer le thème de cette édition. Ce qui a fait pencher la balance en faveur des armes secrètes, c’est notamment la volonté de ne pas trop en proposer. Rassurez-vous, les aventuriers et aventurières ne devraient donc pas trouver un nouveau pouvoir à chaque fois qu’ils voudront cueillir du manioc ou qu’ils iront remplir leur gourde. Mais sur le chemin, les stratégies iront quand même toujours bon train.