« Koh-Lanta » : Les cinq moments les plus marquants des « 4 Terres »

LE BRIEF TELE C’était la deuxième saison de « Koh-Lanta » diffusée cette année, mais on ne s’en lasse toujours pas

Clément Rodriguez

— 

Le Brief Télé : On résume cette saison de « Koh-Lanta » en cinq moments marquants — 20 Minutes

Adieu veau, vache, cochon, manioc. Ce vendredi, TF1 diffuse la dernière partie de la finale de Koh-Lanta. Au programme, l’indéboulonnable épreuve des poteaux qui verra s’affronter Alexandra, Brice et Loïc. On fera ensuite plus de 16.000 kilomètres depuis les Fidji pour revenir à La Plaine Saint-Denis où Denis Brogniart nous attendra, en direct, pour révéler le nom de celui ou celle qui remportera les 100.000 euros promis au vainqueur.

Après une saison de tous les records diffusée en début d’année pendant le confinement, la barre des espérances du public de TF1 était placée très haut. Comment allait-on pouvoir oublier les incroyables performances de Claude et les rebondissements multiples des conseils ? Au bout du compte, la chaîne ne s’en est pas si mal sortie avec un mécanisme inédit dès le début du jeu : faire s’affronter 24 candidats, un nombre record, réunis selon leur appartenance régionale.

Même si l’on regrette que les quatre équipes du Nord, de l’Est, du Sud et de l’Ouest aient été décimées assez vite (après moins de cinq épisodes), la promesse a été tenue. Le petit plus, c’est surtout que la production s’est amusée à éliminer les candidats coup sur coup sans crier gare. Épreuves éliminatoires, conseils groupés, destins liés, les départs s’enchaînaient tellement vite que l’on s’est demandé si la saison n’allait pas durer seulement un mois.

Des exploits ? Quels exploits ?

Les candidats, quant à eux, n’ont pas forcément brillé par leurs exploits sportifs. Il y a eu des moments de grâce, bien entendu, comme la course de Brice et Dorian sur la toute première épreuve ou le record sur le jeu du tir de l’arc établi par Alexandra, mais pas grand-chose de transcendant.

Non, dans « Les 4 Terres », on a plutôt relevé les moments insolites qui ont marqué la vie des aventuriers, si toutefois on peut les nommer ainsi. Vous souvenez-vous de François, qui a perdu son maillot de bain dès le deuxième jour ? Vous rappelez-vous de Ava, que l’on a plus vue en train de s’épiler les aisselles avec un bout de bois brûlé que sur les épreuves ? Ou encore de Hadja, qui a fait cuire tout le riz parce que ça lui chantait ? Et si on avait finalement plutôt assisté à une saison de Scout-Lanta ?