« Koh-Lanta » : 4 équipes, un îlot de l’exil… On a vu le premier épisode de la prochaine saison

RENTREE TV La nouvelle saison du jeu d’aventure de TF1 s’intitule « Les 4 Terres » et oppose les quatre grandes régions de la France métropolitaine

Clément Rodriguez

— 

Denis Brogniart, le patron de « Koh-Lanta », rempile pour une 19e saison
Denis Brogniart, le patron de « Koh-Lanta », rempile pour une 19e saison — © Laurent Vu / ALP / TF1
  • La prochaine saison de Koh-Lanta, diffusée à la rentrée sur TF1, est baptisée « Les 4 Terres ».
  • Pour la première fois, quatre équipes s’affrontent et représentent les différentes grandes régions françaises.
  • 20 Minutes a regardé le premier épisode de cette nouvelle édition sans Claude mais avec un beau casting.

Non, Claude ne sera pas au casting de la prochaine saison de Koh-Lanta. Le meilleur aventurier de l’histoire du jeu laisse la place aux autres pour une nouvelle édition qui s’annonce tout de même riche en rebondissements. De l’action, il y en a dès le premier épisode que 20 Minutes a pu visionner. Cette année, 24 candidats s’affrontent aux Fidji et constituent quatre équipes différentes, une première en 19 ans. Mais surtout, un lien fort unit chaque personne aux autres membres de sa tribu : sa région d’origine.

Dans « Les 4 Terres », le nord de la France s’oppose au sud, qui fait face à l’ouest, qui défie l’est. Le chauvinisme sera donc une clé déterminante de la saison, avec des apprentis aventuriers qui ont leur région dans le cœur. C’était même un élément indispensable au moment du casting. « On s’est beaucoup amusés à faire un double casting, [le premier] sur la motivation et l’intérêt de participer à Koh-Lanta, et [le second] sur l’attachement à leur région, leurs connaissances, depuis combien de temps ils y vivent… », explique Alexia Laroche-Joubert, la productrice de l’émission.

Des conditions de survie poussées à l’extrême

Pour Denis Brogniart, « jamais il n’y a eu autant d’osmose dès le départ » grâce au combat des régions. « C’est dans notre ADN, on est fiers d’être Français, on vit dans le plus beau pays du monde », a-t-il lancé avec un soupçon de manque d’objectivité. Les 24 candidats arborent de nouvelles couleurs sur leur emblème et en sont fiers dès le top départ. « La théorie des 4 Terres fonctionne dès les premières minutes, les candidats s’en emparent, et c’est allé au-delà de nos espérances », promet Julien Magne, directeur des programmes de flux d’Aventure Line Productions, la société qui produit Koh-Lanta.

Le découpage géographique ne sera toutefois pas le seul rebondissement de la saison. Après chaque épreuve de confort, l’équipe arrivée en quatrième et dernière position se verra envoyée sur l’îlot de l’exil, une terre des plus hostiles. Pas de cabane, peu de nourriture, pas de point d’eau, la survie est poussée à son extrême. Cela va-t-il terrasser les candidats pour l’épreuve d’immunité du lendemain ? Ou, au contraire, l’îlot de l’exil les poussera-t-il à se surpasser pour ne plus jamais y mettre les pieds ?

Cette année, le casting se veut un peu plus jeune que le précédent. Les exploits sportifs sont donc à prévoir, et ce même lors de la toute première épreuve de confort. Que les amateurs de stratégie se rassurent, les piques et autres coups bas entre camarades d’aventure seront aussi au programme.

Objectif : maintenir le cap d’audience

Avec « L’île des héros », Koh-Lanta a dépassé toutes les espérances de la production et est devenue  le feuilleton du confinement. L’émission est parvenue à attirer de nouveaux fans, et à faire revenir celles et ceux qui l’avaient lâchée au fil des ans. Au total, entre le premier et le quinzième épisode de cette saison exceptionnelle, Koh-Lanta a gagné 60% d’audience. « On a recruté un public différent qu’il va falloir satisfaire », analyse Rémi Faure, le directeur des programmes de flux de TF1.

Dernier élément, et pas des moindres, pour convaincre les nouveaux venus de s’accrocher à cette édition : les émissions sans épreuve d’immunité ou sans conseil sont désormais de l’histoire ancienne. Le découpage des épisodes (qui avait tant été décrié) ne reviendra pas cette année, et il n’est pas prévu qu’il soit reconduit à l’avenir. Ouf, « Les 4 Terres », dont la diffusion est prévue pour la rentrée, ce sera du Koh-Lanta 100 % pur jus !