«Koh-Lanta: La guerre des chefs»: Elimination surprise, naissance d'une stratège... L'aventure s'intensifie

SURPRISE Difficile de prévoir ce qu’il va se passer dans « Koh-Lanta », mais celle-ci, on ne l’avait vraiment pas vue venir

Claire Barrois

— 

Les 21 candidats de l'édition «Koh-Lanta: La guerre des chefs».
Les 21 candidats de l'édition «Koh-Lanta: La guerre des chefs». — PHILIPPE LE ROUX / ALP / TF1

Après une réunification compliquée la semaine dernière, on ne s’attendait pas à ce que ça se calme dans l’épisode huit de Koh-Lanta. Et on n’a pas été déçu. Il n’y a plus que deux rouges dans le camp. Maud et Cyril se montrent utiles en espérant que ça soit remarqué par les bleus et les jaunes qui veulent les éliminer.

C’est l’heure du jeu de confort, une épreuve d’équilibre instable debout sur des taquets de 3,5 cm de large sur une petite pyramide de bois, sur l’eau. Ça tangue, il y a des coups de vent, ça n’est vraiment pas évident. Maxime remporte l’épreuve et gagne donc un baptême de plongée où il est possible de croiser des raies manta avec ensuite des jus de fruits et un hamac. Lui qui se la joue tout le temps blasé est vraiment heureux de faire son baptême de plongée. Il voit des raies manta et s’enthousiasme : « C’est juste l’extase. »

Le conseil au cœur de toutes les discussions

Pendant ce temps-là sur le camp, Cyril fait une infusion avec des restes de fruits. Il plaisante en disant que c’est un philtre d’amour pour éviter l’élimination. Les bleus et les jaunes commencent à en avoir marre d’entendre Maud et lui plaider leur cause. Il n’y a presque plus de riz, certains angoissent. Cyril les recadre en disant que les rouges n’ont jamais eu de riz et qu’ils mangeaient quand même plus ou moins suffisamment.

Place à l’épreuve d’immunité. C’est le parcours du combattant. Hommes et femmes s’affrontent sur deux parcours différents. Angélique remporte celui des femmes et affronte Maxime, le gagnant chez les hommes. Ils doivent désormais batailler en face-à-face dans un jeu d’équilibre : marcher sur une poutre pour aller récupérer des figurines de raies manta à accrocher sur un poteau. Maxime est nettement meilleur qu’Angélique, il gagne.

Des stratégies pas très nettes

Les bleus ont l’air unis et veulent voter contre Maud. Mais Cindy n’a pas franchement confiance en Maxime et Béatrice. Elle suggère de voter contre Béatrice à Cyril, qui est prêt à la suivre. Elle va voir Clo, qui lui confie en avoir marre du côté monsieur Je-sais-tout de Maxime. Angélique et Aurélien voudraient voter contre Nicolas. Aurélien en parlent aux autres jaunes pour essayer de les convaincre. C’est le début du bordel.

Brice et Clo hésitent à voter contre Angélique. Maud se marre en entendant les stratégies de tout le monde. Cyril, qui dispose du vote noir, est convoité. Il identifie cinq personnes en danger en fonction de ce qu’il a entendu des stratégies des uns et des autres. Maud, Cyril, Nicolas, Béatrice et Angélique sont en danger selon lui. Cindy y va franco contre Béatrice, elle souhaiterait que Maxime prouve qu’il n’est pas naïf. En revanche, il ne faut absolument pas que ça fuite pour ne pas qu’elle sorte son collier d’immunité.

Coup de poker réussi : Béatrice est éliminée

A l’approche du conseil, l’ambiance est tendue. Personne ne sait quelle stratégie l’a emporté. C’est Béatrice qui est éliminée. Les jaunes n’en reviennent pas. Béatrice est « choquée », elle est restée sur la stratégie de base et ne comprend pas ce qui a pu se passer.

Angélique est « dégoûtée ». Nicolas estime qu’Angélique a « retourné sa veste » et qu’elle a entraîné Aurélien alors que les jaunes étaient arrivés soudés. Steeve toujours philosophe, trouve que « ça fait partie du jeu ». Sophie considère que c’est une énorme trahison. Béatrice laisse son collier d’immunité à Steeve, « la personne la plus droite qu’il y a sur cette île ». Elle lui donne aussi son vote noir. Ce retournement de situation promet pour la suite des stratégies.