«Koh-Lanta»: Denis Brogniart entendu comme témoin dans l'affaire d'agression sexuelle présumée

JUSTICE L’animateur a été entendu comme simple témoin, à l’instar de candidats, techniciens, journalistes…

V. J.

— 

Avec l'annulation de la prochaine saison de «Koh-Lanta», Adventure Line Productions est une nouvelle fois dans la tourmente.
Avec l'annulation de la prochaine saison de «Koh-Lanta», Adventure Line Productions est une nouvelle fois dans la tourmente. — © PHILIPPE LE ROUX/TF1

L’affaire d’agression sexuelle sur le tournage de Koh-Lanta est actuellement entre les mains du parquet de Nancy, et l’enquête continue. Comme le révèle BFMTV, Denis Brogniart a lui-même été entendu, en tant que simple témoin, par la police judiciaire le 20 juin dernier. Une audition qui a lieu dans les bureaux de la police judiciaire de Nanterre, afin de lui éviter le déplacement. L’animateur n’est pas le seul à avoir été entendu.

En effet, candidats, techniciens, journalistes ont également dû témoigner de leur rôle et de leur réaction, même si aucun d’entre eux n’a rien vu. Il n’existe pas non plus d’images de l’agression présumée, alors que l’accusé, niant les faits, avait expliqué : « Quand les cameramans sont revenus dans la nuit pour nous filmer, je me suis réveillé et Candide était à moitié sur moi. Ça a été filmé et ça me disculpe complètement ». La candidate et plaignante, elle, a réaffirmé sa version auprès de la police judiciaire de Nancy.