VIDEO. «Koh Lanta»: La garde à vue du candidat soupçonné d'agression sexuelle levée

ENQUETE L’annulation du tournage de la prochaine édition a été décidée après qu’une concurrente eut accusé un autre participant d’avoir commis une « agression sexuelle »…

L.B et C.Po.

— 

Avec l'annulation de la prochaine saison de «Koh-Lanta», Adventure Line Productions est une nouvelle fois dans la tourmente.
Avec l'annulation de la prochaine saison de «Koh-Lanta», Adventure Line Productions est une nouvelle fois dans la tourmente. — © PHILIPPE LE ROUX/TF1

Le candidat soupçonné d’agression sexuelle a été placé en garde à vue ce lundi matin, a appris 20 Minutes de source judiciaire, confirmant une information d 'Europe 1. Il a été interpellé dès sa descente d'avion et conduit vers les locaux de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, en charge de l'enquête. « Il y a encore de nombreux membres de la production et des candidats encore aux Fidji qu'il faudra entendre», précise une source policière. « La garde à vue du mis en cause a été levée. Les investigations se poursuivent», a annoncé à 20 Minutes une source judiciaire en fin d'après-midi. 

L’annulation du tournage de la prochaine édition de Koh-Lanta, annoncée vendredi, a été décidée après qu’une concurrente eut accusé un autre participant d’avoir commis une « agression sexuelle », a précisé dans un communiqué le producteur du jeu diffusé par TF1, Adventure Line Productions (ALP). La jeune femme a porté plainte dimanche. 

«Dans la nuit du 4e au 5e jour de tournage une concurrente a fait état de faits susceptibles de relever d'une agression sexuelle», a indiqué dans un communiqué Alexia Laroche-Joubert, la présidente d'ALP, ajoutant que «ces faits sont formellement contestés par le concurrent concerné».

>> A lire aussi : Les questions que pose l'annulation de la prochaine saison de «Koh-Lanta» sur TF1