Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
CLASHCyril Hanouna insulté de « lâche mégalomane » par le rappeur Booba

« Complément d’enquête » : Booba insulte Cyril Hanouna de « semi-mafieux » et de « lâche mégalomane »

CLASH
Cyril Hanouna a déjà promis qu’il réagirait à l’enquête dans TPMP ce vendredi
Booba estime que Cyril Hanouna « donne la parole à des gens qui ne devraient pas l’avoir » dans « TPMP ». (archives)
Booba estime que Cyril Hanouna « donne la parole à des gens qui ne devraient pas l’avoir » dans « TPMP ». (archives) - Sipa / Sipa / SIPA Press
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

«Je pense que Hitler ou Mussolini aujourd’hui seraient invités sur TPMP ». Booba a été extrêmement virulent contre Touche pas à mon poste dans une interview accordée à Complément d’enquête à l’occasion d’un numéro consacré à Cyril Hanouna et diffusé ce jeudi.

Si Booba ose aujourd’hui insulter le présentateur star de C8, il ne s’est pas toujours mal entendu avec lui. Pour le rappeur, « l’ancien Cyril Hanouna » était « quelqu’un de simple, assez gentil, bon enfant ». Il considère l’actuel comme « un semi-mafieux » et « une semi-racaille ». Il le voit maintenant comme un « lâche mégalomane à qui on a donné trop de pouvoir ». Pour lui, c’est un « gourou » avec ses chroniqueurs.

Cyril Hanouna vu comme « un fléau »

« Au début, c’était bon enfant, il était assez neutre, il ne faisait pas de politique. Avant, il était beaucoup plus humble. Puis un jour, il a été récupéré. Il a totalement changé. Il est devenu arrogant, agressif. » L’artiste vise son entourage « capable de coups fourrés ».

Le « duc de Boulogne » a également fait le procès de l’émission présentée par Cyril Hanouna. Selon lui, l’animateur de C8 invite « n’importe qui », prenant comme exemple les passages de Jean Messiha ou Éric Zemmour qu’il assimile à « des fachos ». Le rappeur considère désormais Cyril Hanouna comme « un fléau » car « il donne la parole à des gens qui ne devraient pas l’avoir ».

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Des interventions bidonnées pour l’audimat

Quand le journaliste lui demande quel message il pourrait faire passer à Vincent Bolloré qui détient C8 mais aussi Universal, le label qui édite les albums de l’artiste, le rappeur a déclaré : « Je lui demanderais de se débarrasser de Pascal Praud, Jean-Marc Morandini, Cyril Hanouna et de rétablir le vrai journalisme. »

Dans le numéro diffusé jeudi, une trentaine de collaborateurs de l’animateur de C8 ont dénoncé une « ambiance de terreur ». On a également appris que les interventions des chroniqueurs étaient écrites en avance afin de faire le maximum d’audiences et que Cyril Hanouna n’hésitait pas à mentir sur l’identité de ses invités. Des policiers avaient par exemple été présentés comme des membres de la Brav-M alors qu’ils n’avaient jamais travaillé dans cette unité.

L’animateur promet de réagir dans « TPMP »

Le principal intéressé n’a pas manqué de réagir sur le réseau social X et de s’amuser du travail mené par Complément d’enquête parlant d’une « enquête merguez ». Cyril Hanouna a promis de revenir sur ce numéro qui lui était consacré dans Touche pas à mon poste ce vendredi soir. Une réaction qui devrait être très suivie.

Si le présentateur star de C8 estime l’émission inintéressante, le programme a enregistré une audience historique : 3,03 millions de téléspectateurs.


Sujets liés