« Top Chef » : Et c'est le drame ! Arnaud a trop fait cuire ses moules en finale

LE SEUM Pour son menu de gala en finale de « Top Chef », sur M6, le candidat belge, Arnaud, a servi une entrée inspirée des moules frites

Benjamin Chapon
Arnaud en finale de « Top Chef » sur M6
Arnaud en finale de « Top Chef » sur M6 — M6

Oh non Arnaud ! Oh non pas ça, pas aujourd’hui, pas maintenant, pas après tout ce que tu as fait ! Le premier candidat belge à atteindre la finale de  Top Chef sur M6 a réalisé l’erreur impardonnable. « J’ai foiré la cuisson des moules », constate-t-il, amer (comme une moule pas fraîche).

Pour le repas de gala qui doit départager les deux finalistes, Arnaud a choisi de revisiter le fameux moules frites, spécialité belge par excellence, pour son entrée. Mais avant de songer à customiser son plat façon trois étoiles, il a bien fallu commencer par cuire les moules. C’est là que le drame survient.

« La Belgique, quand même… »

Le pire, c’est qu’Arnaud a délégué la cuisson des moules à Lilian, qu’il avait choisi comme son second. Et si l’ex beau gosse de supermarché, désormais patron de deux restaurants, a eu l’air sûr de lui en cuisant les moules, à sec et à feu vif, le chef Glenn Viel s’est chargé de ramener tout ce petit monde sur terre.

« Elles sont trop cuites tes moules, Arnaud. Franchement, là, tu as déconné. La Belgique, quand même… » L’erreur de Lilian a été de laisser les moules chaudes en tas. Si bien qu’elles ont continué à cuire. Heureusement, Arnaud nous a offert une nouvelle façon de cuire les moules à la perfection pour sauver sa recette : jeter les moules dans de l’eau bouillante dix secondes, puis les sortir et les laisser finir de cuire avec la chaleur résiduelle des coquilles bouillantes.

Ouf, tout est bien qui finit bien pour Arnaud qui a pu finir son plat. Pendant ce temps-là, Louise a conçu une entrée avec du poisson… cru. Malin.