« The Voice » : Impatience et chocottes pendant les répétitions de la finale

REPORTAGE Ce jeudi, « 20 Minutes » a assisté à une partie des répétitions de la finale de la saison 11 du télécrochet qui sera retransmise en direct sur TF1 samedi soir

Fabien Randanne
— 
Loris, en répétition sur le plateau de The Voice, le 19 mai 2022.
Loris, en répétition sur le plateau de The Voice, le 19 mai 2022. — F. Randanne / 20 Minutes
  • La finale de la saison 11 de The Voice sera diffusée samedi 21 mai, dès 21h10, sur TF1.
  • Les finalistes sont : Caroline Costa, Nour, Loris, Mister Mat et Vike.
  • Jeudi, 20 Minutes a assisté aux répétitions, au studio du Lendit.

Plongé dans l’obscurité au studio du Lendit à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le plateau de The Voice a ce jeudi des allures de mâchoire béante, lacérée de lumières vertes jaillissantes, ondoyantes, clignotantes. En son centre, Loris a l’air d’un guerrier concentré. Le directeur artistique Aziz Baki vient lui donner des conseils pour ses déplacements. Une fois seul, le chanteur fend l’air de ses mouvements de bras assurés. Ses lèvres remuent imperceptiblement. Il révise mentalement Lose Yourself d’Eminem qu’il interprétera lors de la finale de la saison 11, en direct sur TF1 samedi soir.

La répétition aurait dû commencer depuis plusieurs minutes mais des réglages restent à faire côté technique. L’attente se fait longue. Olivier Schultheis, le directeur musical, s’impatiente. « Le temps qu’on gagne là, c’est du temps qu’on ne perdra pas demain », le rassure Pascal Guix, le producteur artistique du télécrochet. La régie balance une musique d’ascenseur, sorte de bossa paresseuse. La plaisanterie arrache un sourire à Loris. Celui qui vient de loin (de Suisse) revient de loin. Il doit sa place dans le quinté finale à Nolwenn Leroy qui l'a repêché deux fois cette saison, dont une pas plus tard que samedi dernier.

« Il n’a fait que bosser, que progresser »

En demi-finale, au sein de l’équipe de Marc Lavoine, le public lui avait préféré Caroline Costa. Cette dernière se dit « hyper heureuse » qu’il ait eu droit à une nouvelle seconde chance. « Il le mérite, depuis le début de l’aventure, il n’a fait que bosser, que progresser », explique la chanteuse de 25 ans rencontrée en coulisses quelques instants plus tard. Celle que le public a découvert toute pitchoune en 2008 dans La France a un incroyable talent ne manque pas d’expérience, mais elle assure avoir « l’impression de redécouvrir les choses » et d’apprendre encore sur elle même. « J’ai été toujours dans la même case, celle de chanteuse à voix, ou à coffre, comme on dit. Avec The Voice, j’aborde les choses différemment, en travaillant davantage l’interprétation et l’émotion. »

Quelques instants plus tard, c’est quand même une chanson qui n’a rien du chuchotement que Caroline Costa reprendra sur la scène : Without You de Badfinger, mais version Mariah Carey. « Marc [Lavoine] s’est couché à 3h, le pauvre, pour établir une grande liste de chansons potentielles. Celle-là, je n’y avais pas pensé mais ça a été l’évidence », confie-t-elle.

« Le choix des titres est tripartite. Il implique le talent, le coach et moi, explique Pascal Guix. Pour chacun, on a essayé de trouver un titre qui leur parle, qui ait une résonance personnelle. » Mister Mat, lui, a opté pour Quand la musique est bonne de Jean-Jacques Goldman. « Je n’étais pas parti sur celle-là, précise le musicien. Quand Vianney me l’a proposée, j’ai dit : "Je n’y crois pas…". » Mais le « challenge » et la « prise de risque » étaient trop tentants.

« Je regardais "The Voice" d’un œil presque condescendant »

N’allez pas croire que ses 43 ans et son joli bout de carrière qui l’a mené aussi bien en première partie d’Alain Bashung que sur le plateau de Taratata l’aident à gérer la pression. « A chaque étape, je me disais : "Je vais vivre ce stress encore ? Est-ce que mon corps va tenir ?" », sourit-il. Il avoue avoir eu « peur de se faire mal » en se lançant dans The Voice. « Je n’ai jamais regardé cette émission et, quand on m’en a parlé, je me disais que ce n’était pas pour moi. Je la regardais d’un œil presque condescendant », affirme le quadra, ravi que la suite des événements l’ait fait mentir. Il assure avoir « rarement vécu quelque chose d’aussi bienveillant. »

Il n’empêche, il a « les chocottes » : « J’ai peut-être même plus la pression que la petite jeune de 16 ans qui vient avec sa décontraction et son naturel. » Une description qui correspond en tout point à celle de Nour. On retrouve l’adolescente lors d’un ultime détour vers le plateau en train de répéter Shallow de Lady Gaga. Elle a économisé sa voix en début de semaine, sur les conseils de son coach Florent Pagny. Pour le moment, elle tient en main la feuille des paroles et se contente d’un moulinet de l’autre bras pour signifier qu’elle a prévu quelques vibes. Samedi, sa voix et ses effets seront au rendez-vous, ainsi que Vike, qui a répété après notre départ du studio.

Finale, mode d’emploi

Samedi, les cinq finalistes de la saison 11 de The Voice (Caroline Costa, Nour, Loris, Mister Mat et Vike) chanteront une chanson en solo, puis une autre en duo avec l’une des personnalités invitées (Angèle, Slimane, Christophe Willem, Mika, Bigflo et Oli, Mentissa, Marghe…). Les deux qui auront reçu le plus de votes du public se qualifieront pour la « super finale ». Les votes seront rouverts le temps que ces deux talents chantent chacun une nouvelle reprise en solo.