« The Voice » : Loris, Vike, Caroline Costa, Nour, Mister Mat… Qui va gagner ?

TELECROCHET Trois chanteurs et deux chanteuses s'affronteront musicalement samedi soir sur TF1 pour remporter la saison 11 de l'émission

Fabien Randanne
— 
Les finalistes de la saison 11 de the Voice : Loris, Vike, Caroline Costa, Nour et Mister Mat.
Les finalistes de la saison 11 de the Voice : Loris, Vike, Caroline Costa, Nour et Mister Mat. — Lou Breton - Lionel Guericolas / TV / Bureau233
  • La finale de la saison 11 de The Voice sera diffusée samedi 21 mai 2022, en direct, dès 21h10.
  • Loris, Vike, Caroline Costa, Nour et Mister Mat sont les cinq finalistes.
  • 20 Minutes retrace leurs parcours respectifs et leurs prestations les plus marquantes.

Qui succédera à Marghe ? Réponse, samedi soir, sur TF1, lors du dénouement de la saison 11 de The Voice. Cette finale aura un profil inédit puisque ce sont cinq et non pas quatre coachs qui espéreront voir leur talent s’imposer : Nolwenn Leroy sera aux côtés d’Amel Bent, Vianney, Florent Pagny et Marc Lavoine et pourrait bien voir son protégé triompher. De quoi pimenter une soirée qui promet d’ores et déjà d’offrir un plateau relevé avec la présence, entre autres, d’Angèle, Bigflo et Oli, Slimane, Christophe Willem et Mika… En attendant l’ouverture des votes, 20 Minutes retrace le parcours et les atouts des cinq finalistes.

Equipe de Nolwenn : Loris, malgré les obstacles

Il est en finale… alors que personne ne s’est retourné sur lui lors des auditions à l’aveugle. Mais Nolwenn Leroy, coach « cachée » de cette saison, a repêché le Suisse de 18 ans qui a brillamment passé les étapes suivantes : battles, cross battles et super cross battles… avant de s’incliner en demi-finale. Mais, là encore, sa « bonne fée » Nolwenn était dans les parages et lui a donné le billet qualificatif pour ce samedi. Loris, très à l’aise dans le registre rap, s’est sérieusement mis au chant il y a moins de dix mois, prenant peu à peu conscience qu’il avait un potentiel à développer. Marc Lavoine, qui fut son coach le temps de quelques étapes, lui a suggéré de miser sur sa sensibilité.

Sa prestation que nous avons préférée : En reprenant L’Enfer de Stromae aux cross battles, Loris a démontré sa capacité à s’approprier une chanson – ici en laissant échapper sa rage comme un exutoire – tout en respectant l’intention de l’auteur et interprète original. Une mission d’autant plus réussie que le titre en question était tout frais – il est sorti trois semaines avant le tournage.

Equipe d’Amel Bent : Vike

Lui aussi aurait pu quitter l’aventure beaucoup plus tôt si le règlement n’avait pas autorisé chaque coach à sauver un de ses talents éliminés aux cross battles. Ayant échoué à séduire la majorité du public sur sa version de Seven Nation Army, Vike a ainsi été repêché par Amel Bent, bien décidée à soutenir ce talent aux antipodes de son univers musical. Le Versaillais de 26 ans est comme un poisson dans l’eau dans le rock. Sa voix veloutée, sa belle gueule, et le fait qu’il a une vision très claire de la musique qu’il veut faire et partager, en font l’un des finalistes les plus mûrs pour s’installer dans le paysage musical.

Sa prestation que nous avons préférée : Son duo avec Nabilla sur Ne me quitte pas, aux battles, n’a peut-être pas été du goût de tout le monde, mais nous avons été séduits par cette version dépouillée où leurs deux voix s’entremêlaient sur les notes pudiques d’une guitare électrique. Plus mélancolique que désespérée leur interprétation mettait au goût du jour ce classique du répertoire francophone dont on pensait connaître les subtilités par cœur.

Equipe de Marc Lavoine : Caroline Costa, la chanteuse à voix

Dire qu’elle est la star de cette finale n’est pas faire injure à ses quatre acolytes. Caroline Costa a 25 ans mais déjà un beau CV derrière elle. Révélée en 2008 dans La France a un incroyable talent sur M6, elle avait quelques années plus tard rejoint la troupe de la comédie musicale Robin des bois. Elle avait fini par mettre sa carrière musicale entre parenthèses, le temps de pouponner. Ces derniers mois, l’envie de revenir à ses premières amours la taraudait, raison pour laquelle elle voulait « tester sa légitimité » dans The Voice. L’artiste reste modeste et ne cesse de dire qu’elle est en train de tout réapprendre.

Sa prestation que nous avons préférée : Aux super cross battles, Sonia a sublimement repris I Will Always Love You de Whitney Houston avec une intensité surprenante pour ses 16 ans. On pensait que l’affaire était pliée et qu’on la retrouverait au prochain tour. Et puis Caroline Costa est arrivée en maîtrisant à la perfection Listen de Beyoncé qu’elle a délivrée comme une promenade de santé rappelant qu’elle est la chanteuse « à voix » de cette saison.

Equipe de Florent Pagny : Nour, la prodige

Dans le télécrochet de TF1, elle est comme chez elle. En 2019, Nour participait à The Voice Kids et son parcours s’était arrêté aux battles. A peine trois ans plus tard et à peine moins « kid » – elle a eu 16 ans en décembre – la voici dans la version adulte. La benjamine de la saison n’est pas seulement là pour faire acte de présence : lors des cross battles et super cross battles, elle s’est imposée face aux talents marquants que sont Ofé et Gautier. Et avec la manière : elle a respectivement reçu 65.2 % et 72.7 % des suffrages du public.

Sa prestation que nous avons préférée : En interprétant Il est mort le soleil aux cross battles, Nour a prouvé que sa jeunesse n’était pas un obstacle pour interpréter des chansons qui, sur le papier, demandent d’avoir un peu de bouteille pour en incarner au mieux les intentions.

Equipe de Vianney : Mister Mat, la force de l’expérience

Disons-le clairement : nous nous réjouissons de voir un talent de plus de 40 ans – il en a 43 – en finale de The Voice. Régulièrement, un candidat ou une candidate dans la force de l’âge parvient à faire un joli bout de parcours dans le télécrochet de TF1 mais demeurent des exceptions. D’ailleurs, lorsque Mister Mat s’est qualifié pour l’ultime rendez-vous en direct, lors des demi-finales, face à Pauline, 18 ans, et Louise, 21 ans (une de nos chouchoutes) les coachs n’ont pas caché leur surprise. L’Isérois ne doit pas sa place au nombre de printemps à son compteur : il est un chanteur et musicien accompli, qui a d’abord été membre du groupe Mountain Men avant de sortir un premier album solo en 2020 lui valant, notamment, un passage dans Taratata.

Sa prestation que nous avons préférée : En reprenant Non, je ne regrette rien, en demi-finale, Mister Mat a su toucher le public. Grâce à la sensibilité qui infuse sous ses airs de colosse chapeauté.