« Mask Singer » : Denitsa Ikonomova remporte la saison 3 avec le papillon

DANSE AVEC LES MASQUES Cela faisait plusieurs semaines que les téléspectateurs et le jury de « Mask Singer » avaient trouvé l’identité du papillon

Clément Rodriguez
— 
Denitsa Ikonomova lors de la finale de « Mask Singer »
Denitsa Ikonomova lors de la finale de « Mask Singer » — Capture d'écran/TF1

Elle succède à Laurence Boccolini et Larusso. Ce vendredi, la tension était à son comble lors du duel final de la troisième saison de Mask Singer opposant la banane au papillon. Quelques minutes après l’élimination du cerf, le public présent dans le studio de l’émission de TF1 a décidé de sacrer le papillon sans grande surprise puisqu’il s’agissait quand même du costume qui a le plus assuré le spectacle.

Il est donc sorti de sa chrysalide. Le personnage s’est détaché de ses concurrents en raison de ses chorégraphies et de sa facilité à faire le show et pour cause… En fin d’émission, c’est bien Denitsa Ikonomova qui est apparue, comme le présageaient le public et les enquêteurs.

« Une danseuse qui gagne un concours de chant, ce n’était pas gagné »

« Au début, je ne voulais pas danser. Et à un moment donné, je me suis dit que si jamais je me faisais éliminer, j’aurais eu les boules de ne pas avoir dansé au moins une fois », a déclaré la gagnante qui a également affirmé s’être beaucoup entraînée. « Même moi, je n’y crois pas. Une danseuse qui gagne un concours de chant, ce n’était pas gagné au début », a-t-elle souri.

La danseuse a de nouveau enflammé la scène du programme lors de la finale avec une prestation sur l’air de Smells like teen spirit de Nirvana. Pour la partie émotion, il fallait se tourner vers la première partie de l’émission lorsqu’elle a interprété Je sais pas de Céline Dion en duo avec Karine Ferri. Celle qui incarnait l’araignée l’an dernier a elle-même soumis le nom de Denitsa.

Les indices autour du papillon décryptés

On a su dès le début de la compétition que le papillon avait beaucoup voyagé. Denitsa Ikonomova est née en Bulgarie et a traversé une partie du globe pour intégrer l’école de danse Arthur Murray, une institution de Montréal. Ça tombe bien, les coordonnées GPS de la ville étaient apparues dans l’un des magnétos. On apprenait aussi que le personnage avait brillé sur les écrans outre-Atlantique. En 2011, Denitsa Ikonomova a effectivement participé à l’émission So You Think You Can Dance au Canada, où elle est arrivée jusqu’aux portes de la finale.

On apprenait aussi que le papillon avait remporté des prix et des médailles – elle a notamment décroché le titre de championne de danse latine de Bulgarie – et qu’elle détenait un record en France. Celui-ci a un rapport avec Danse avec les stars puisqu’elle a remporté le show à quatre reprises aux côtés de Rayane Bensetti, Loïc Nottet, Laurent Maistret et Clément Rémiens.

Dernièrement, Denitsa Ikonomova révélait, toujours sous son costume, qu’elle avait même déjà foulé quelques plateaux de cinéma. Inutile d’aller chercher sa filmographie : lorsqu’il s’agit du septième art, la danseuse prodigue ses conseils en matière de chorégraphie comme elle a pu le faire pour les films Tamara Vol.2 ou Rumba la vie. Nul doute qu’on la retrouvera à nouveau sur un plateau de TF1 à la rentrée pour la nouvelle saison de Danse avec les stars​.