« Plus belle la vie » : Les acteurs « tristes de quitter une famille » après l’annonce de la fin de la série

SERIE Serge Dupire et Stéphane Hénon, deux acteurs historiques de « Plus belle la vie », ne cachent pas leur tristesse de voir la série s’arrêter après des années de diffusion

Mathilde Ceilles
— 
Des acteurs de Plus belle la vie
Des acteurs de Plus belle la vie — Valery Hache / AFP
  • France Télévisions a confirmé l’arrêt de Plus belle la vie au mois de novembre.
  • Un déchirement pour les acteurs historiques de la série.
  • « Je n’y croyais pas, à cette fin, soupire Serge Dupire. Je trouve ça extrêmement dommage et c’est vraiment triste. Il y a un paquet de gens qui vont être extrêmement tristes et peinés. C’est une belle histoire qui se termine. »

Il était là le tout premier jour de tournage. « Le tout premier matin », rectifie même Serge Dupire, alias Vincent Chaumette dans Plus belle la vie. Pour le comédien, l’officialisation de ce qui était jusqu’ici une rumeur ​signe la fin de 18 ans passés sur les plateaux de la célèbre série de  France 3, dont les audiences ne cessaient de s'effriter. Après une réunion avec les salariés à Marseille, la chaîne a confirmé dans un communiqué l’arrêt de son feuilleton phare pour le mois de novembre.

« Je n’y croyais pas, à cette fin, soupire Serge Dupire. Je trouve ça extrêmement dommage et c’est vraiment triste. Il y a un paquet de gens qui vont être extrêmement tristes et peinés. C’est une belle histoire qui se termine. Je pense aux téléspectateurs, mais aussi aux intermittents. Plus belle la vie est une série qui marche encore, avec Marseille comme personnage principal. Il y a suffisamment de gens qui regardent pour continuer. Macron est venu il y a quelques mois en disant qu’à Marseille, il voulait un pôle média important. Mais il n’y a plus rien à redire. C’est Paris qui décide. Ils ont de grands studios à Montpellier. Ils ont fait un choix. » Une autre série diffusée sur France 2, Un si grand soleil, bien plus dynamique en terme d'audience, est en effet tournée dans la préfecture de l’Hérault.

« Tout le monde va pleurer, c’est sûr »

« Je reçois plein de messages sur les réseaux sociaux de gens qui ne comprennent pas, abonde Stéphane Hénon, alias Jean-Paul Boher. C’est le rendez-vous journalier de plein de familles depuis dix-huit ans. Ça fait bizarre. Depuis trois mois, et cet article dans la presse qui annonçait la fin de la série, les gens ne nous parlaient pas des intrigues. Ils nous parlaient de la fin. Pour eux, arrêter, ça n’est pas possible. »

Et de confier. « Je suis franchement triste, parce que Plus belle la vie, c’est une vraie famille. Quand on va avoir le dernier "coupé", pour de vrai, tout le monde va pleurer, c’est sûr. J’ai rencontré mon ex-femme là-bas. Nous avons eu deux enfants. Il y a eu plein de bébés Plus belle la vie. Si ça a tenu aussi longtemps, c’est grâce à cette ambiance familiale. On était content de se retrouver. Combien de guests qui mourraient ont demandé s’il n’était pas possible de revivre ? J’espère pouvoir retrouver cette bienveillance. »

« Un changement de vie »

Une page qui doit se tourner également pour les 600 intermittents qui travaillaient chaque année sur la série. « Avec la série, on a prouvé qu’à Marseille, on pouvait travailler, estime Serge Dupire. Ça a été une école de la télévision extraordinaire. Je connais beaucoup de gens qui sont arrivés stagiaires, et qui sont repartis réalisateur ou ingénieur du son ! » « Cette fin signifie un changement de vie pour beaucoup, beaucoup de gens, toutes les petites mains, les techniciens, souffle Stéphane Hénon. Il y en a pour qui ça va être très compliqué. »

Et de soupirer : « On est intermittent, c’est comme ça. On va trouver ailleurs. Moi, je sais pas ce que je vais faire. Peut-être du théâtre ? On m’a proposé plein de choses que je n’ai pas pu faire, car ma priorité c’était la série. En attendant, je profite à fond. » « Moi, je ne suis plus sur la série depuis le mois de mai 2021, confie Serge Dupire. Et j’ai commencé à tourner autre chose. Depuis février, je suis sur un autre projet. Mais Plus belle la vie m’a rappelé, et j’y retourne là, dans quelques semaines. » Sûrement pour faire un dernier au revoir aux millions de fans de la série…